Mes livres de décembre

Dernier article sur mes lectures de Décembre ! Je suis fière d’avoir réussi à chroniques toutes mes lectures de 2019 ! Vous pouvez retrouver mes avis les plus récents sur mon compte instagram 🙂

La panthère des neiges de Sylvain Tesson (3/5)

Résumé : Sylvain Tesson accompagne le photographe Vincent Munier sur les traces de la panthère des neiges au Tibet. L’écrivain fixe ce que la photo ne raconte pas : les longues heures d’affût qui rendent possible l’instantané. L’expédition s’avère spirituelle, et célèbre l’animal qui règne majestueusement sur une nature où l’homme, rare, représente la menace.

Mon avis : Une critique en demi teinte qui va un peu à l’encontre de l’avis général ! .
De Sylvain Tesson j’ai lu « Dans les forêts de Sibérie » que j’avais beaucoup aimé. « La Panthère des neiges » m’a malheureusement un peu moins emballé…

Dans son dernier livre, Sylvain Tesson nous raconte son aventure dans les hauts plateaux du Tibet. L’auteur a suivi Vincent Munier, photographe animalier, sur les traces de la légendaire panthère des neiges. Pendant de longs jours, Tesson, Munier et leurs compagnons traquent et attendent l’apparition de la panthère. Cette attente est l’occasion pour Sylvain Tesson de nous livrer ses réflexions sur les rapports de l’homme à la nature mais aussi des souvenirs plus intimes.

Si j’apprécie toujours autant la plume intelligente de Sylvain Tesson, son humour et ses très belles phrases, l’ensemble sonne un peu creux. Je partage nombre de ses points de vue mais les passages philosophiques et moralistes ne m’ont pas toujours paru bien intégrés dans le reste du récit. .
Un roman qui reste malgré tout un superbe hommage à la nature.

Les quatre vérités de David Lodge (2,5/5)

Résumé : Fanny Tarrant est une jeune journaliste qui s’est fait une spécialité des portraits au vitriol. Elle vient d’ailleurs d’éreinter Sam qui poursuit une brillante carrière de scénariste à Hollywood. Adrian, lui, semble insensible aux critiques.

Considéré autrefois comme un romancier prometteur, il s’est retiré du cirque médiatique ; il n’écrit plus depuis qu’il a quitté Londres et vit à la campagne près de Gatwick avec sa femme Eleanor. À l’université, Adrian, Sam et Eleanor formaient un trio inséparable. Au nom de leur vieille amitié, ils vont tenter de piéger Fanny Tarrant à son propre jeu.

Mais il est parfois dangereux de remuer le passé et l’interview peut s’avérer une arme à double tranchant.

Mon avis : Une déception pour ce roman d’un auteur que j’apprécie beaucoup. Mais j’ai trouvé ce court roman divertissant mais peu intéressant.  Les états d’âme de cet auteur passé de mode m’ont peu émus, c’est dommage !

Mythos de Stephen Fry (4/5)

Résumé : Une ré-écriture des mythes grecs par Stephen Fry. Retrouvez Zeus, Athena, Persephone, Psyche et bien d’autres.

Mon avis : Vous aimez la mythologie grecque ? J’ai grandi en étant fascinée par toutes ces histoires de Dieux, de Héros et de batailles épiques. Des années après je les redécouvre grace à la version de Stephen Fry.

Avec beaucoup d’humour Stephen Fry rend ces contes à la fois modernes et vivants. Ce livre est bourré d’anecdotes, de références, on sent que Stephen Fry est passionné du sujet et on se régale ! Ses commentaires personnels (souvent très drôles), rendent les histoires encore plus captivantes.

J’ai trouvé ce livre parfait en audiobook. Non seulement Stephen Fry est un des meilleurs narrateurs actuels (sa version d’Harry Potter est parfaite), mais le format est également adapté à ce livre composé d’une somme de petites histoires.

Reste avec moi de Ayobami Adebayo (3,5/5

Résumé : Nigéria, dans les années 80, Yejide et Akin forment un couple a priori idéal. Ils sont amoureux, ont une bonne situation… Mais, Yejide peine à tomber enceinte malgré les médecins, les sorciers et charlatans qu’elle consulte. Dans une société où le poids des traditions est encore très présent, ce désir d’enfant va se transformer en quête obsessionnelle pour le couple. Sur eux pèse l’obligation de donner des héritiers à leur famille. Jusqu’où sont-ils prêts à aller ? Quels sacrifices sont il prêt à faire ?

Mon avis : Une histoire à la fois terrible et riche sur fond de guerre civile au Nigeria. J’ai aimé que l’auteure nous raconte cette histoire aussi bien du point de vue de Yejidi que d’Akin. Le personnage de Yejide, son courage son désespoir est particulièrement touchant. C’est avant tout une histoire sur le couple, le désir d’enfant et le poids des traditions.

Crime d’honneur d’Elif Shafak (4,5/5)

Résumé : L’histoire des membres d’une même famille sur plusieurs génération entre la Turquie et l’Angleterre, tous unis par un acte commis par l’un d’entre eux, un crime d’honneur.

C’est l’histoire de Pembe et Jamila deux soeurs qui ont grandie dans un petit village de Turquie et que la vie va séparer. Pembe va se marier et quiter la Turquie pour l’Angleterre. C’est l’histoire des enfants de Pembe, Esma la réfléche, Yunus le rêveur et Iskender, l’enfant chéri de sa mère, la « prunelle de ses yeux », son sultan. Son meurtrier.

Mon avis : C’est le deuxième livre d’Elif Shafak que je lis et certainement pas le dernier ! J’ai adoré cette histoire de famille. Il y a une foultitude de personnages et si au début on est un peu perdu, les choses finissent par se mettre en place jusqu’à l’issue terrible (que l’on connait dès le début), le meurtre d’une mère par son fils. Le récit est menée de telle façon qu’on ne peut que compatir et s’attacher aux personnages (y compris Iskender). A travers l’enchevêtrement de toutes ces vies, Elif Shafak aborde également le déracinement culturel, vivre dans une contradiction permanente, chercher à maintenir son identité et ses valeurs, face à une société à la culture si différente.

Jane Eyre de Charlotte Brontë (5/5)

Résumé : Orpheline, Jane Eyre est recueillie à contrecœur par une tante qui la traite durement et dont les enfants rudoient leur cousine. Placée ensuite en pension, elle y reste jusqu’à l’âge de dix-huit ans. Elle devient alors gouvernante pour le noble M. Rochester, dont elle tombe bientôt amoureuse, mais les obstacles seront nombreux.

Mon avis : J’ai lu pour la première fois Jane Eyre il y a plus de dix ans et j’avais très envie de me replonger dans le texte en anglais. Je ne le regrette absolument pas. J’ai été conquise une seconde fois par cette histoire, par les mots de Charlotte Brontë et surtout par le personnage de Jane Eyre. Elle incarne la résilience à la perfection, faisant face aux épreuves (et quelles épreuves !) avec un calme olympien.

Une réflexion sur “Mes livres de décembre

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s