Mes livres de Mars

De chouettes lectures encore une fois en mars dernier dont un roman qui a de bonne chance de figurer dans mon top 5 de l’année 2019 !

En camping car – Ivan Jablonka (3,5/5)

Résumé : Le camping-car nous a emmenés au Portugal, en Grèce, au Maroc, à Tolède, à Venise. Il était pratique, génialement conçu. Il m’a appris à être libre, tout en restant fidèle aux chemins de l’exil. Par la suite, j’ai toujours gardé une tendresse pour les voyages de mon enfance, pour cette vie bringuebalante et émerveillée, sans horaires ni impératifs. La vie en camping-car.

Mon avis : une jolie histoire sur l’enfance, l’anticonformisme et l’ouverture d’esprit. Ivan Jablonka partage ses souvenirs de vacances d’été sur la route dans les années 80. A priori ce recit ne m’attirait pas plus que ça mais la douce nostalgie qui s’en dégage m’a séduite. Pour cette famille le voyage en camping-car (qui est souvent moqué par les camarades de classe du jeune Ivan) est une véritable philisophie de vie : respect de la nature, absence de technologie, et priorité aux découvertes culturelles… (on parlerait probablementde « slow travel » aujourd’hui ;)). De quoi donner envie de tout plaquer pour découvrir l’Europe en van !

Gataca – Franck Thilliez (3,5/5)

Résumé : Quel lien entre onze psychopathes gauchers et l’homme de Cro-Magnon ?
Alors que Lucie Henebelle peine à se remettre de ses traumatismes, l’ex-commissaire Sharko se voit relégué à des enquêtes de seconde zone. Telle la découverte du corps de cette jeune scientifique, battue à mort par un grand singe.
À nouveau réunis pour le pire, les deux flics plongent aux origines de la violence, là où le génome humain détermine son avenir : l’extinction.

Mon avis : Franck Thilliez est définitivement un de mes auteurs de polar préféré ! Ses roamans mêlent habilement science et enquêtes policères. Cette fois-ci il nous plonge dans le mystère de l’ADN, remontant jusqu’aux Cro-Magnon…
J’étais ravie de retrouver les personnages de Lucie et Sharko, tous les deux à vif suite au drame qui s’est déroulé dans le « Syndrome E ».

The heart’s invisible furies (Les fureurs invisibles du coeur) – John Boyne (4,5/5)

Résumé : Cyril Avery n’est pas un vrai Avery et il ne le sera jamais – ou du moins, c’est ce que lui répètent ses parents adoptifs. Mais s’il n’est pas un vrai Avery, qui est-il ?
Né d’une fille-mère bannie de la communauté rurale irlandaise où elle a grandi, devenu fils adoptif d’un couple dublinois aisé et excentrique par l’entremise d’une nonne rédemptoriste bossue, Cyril dérive dans la vie, avec pour seul et précaire ancrage son indéfectible amitié pour le jeune Julian Woodbead, un garçon infiniment plus fascinant et dangereux.
Balloté par le destin et les coïncidences, Cyril passera toute sa vie à chercher qui il est et d’où il vient – et pendant près de trois quarts de siècle, il va se débattre dans la quête de son identité, de sa famille, de son pays et bien plus encore.

Mon avis : Vous connaissez maintenant mon amour pour les oeuvres qui me font à la fois rire et pleurer ! Dans ce roman réussi, John Boyne nous fait vivre l’histoire de l’Irlande des années 1940 à nos jours à travers la vie de Cyril Avery. Une histoire qui me touche personnellement pour avoir vécu sur place le vote pour la légalisation du mariage gay en 2015.

Si l’homosexualité de Cyril est la toile de fond du récit c’est aussi un roman sur les liens familieux (de sang ou de coeur), ou encore ceux qui nous relient à notre pays. Cyril est un personnage très attachant. Adopté – ce qui donc ne fera jamais de lui « un vrai Avery » – timide, mal dans sa peau, confronté à un pays qui le rejette, il va petit à petit se révéler et apprendre à faire la paix avec lui même.

Un roman dense, touchant et lumineux.

Harry Potter and the Order of the Phoenix – J.K. Rowling (5/5)

Je continue ma re(re,re,…)lecture de la saga avec ce 5ème tome. Je me délecte toujours autant de ce volume ! La crise d’ado chez les sorciers n’est pas si différente des moldus 😉

A feast for crows – George R.R. Martin (4/5)

De même je poursuis mon écoute via Audible de la saga de George Martin. Le 4ème tome n’est pas mon préféré même si les intrigues restent toujours passionante à suivre. Dans sa version papier de la saga, les intrigues des tomes 4 et 5 se déroulent en parallèle. Le tome 4 est consacré à la moitié des personnages et le tome 5 au reste des personnages.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s