Mes livres de février

Un février cozy et nostalgique niveau lecture avec 2 relectures et 3 nouveaux romans !

This must be the place (non traduit) – Maggie O’Farrell (3.5/5)

Résumé : Daniel Sullivan est un homme à la vie compliquée. Un New-Yorkais livant dans l’Irlande sauvage, père de deux enfants en Californie qu’il ne voit jamais, un père qu’il déteste à Brooklyn, et une femme, Claudette, qui est une ex-star solitaire prête à tirer sur toute personne qui s’approcherait de leur propriété. Claudette fut un jour une actrice célèbre et glamour avant de mettre en scène sa propre disparition et de se retirer dans une ferme irlandaise.

Mais la vie que Daniel et Claudette ont soigneusement construit va être perturbé par une découverte inattendue à propos d’une femme que Daniel à perdu de vue il y a 20 ans.  Cette révélation va lancer dans une quête autour de son passé, loin de sa femme et de ses enfants.

Mon avis : This Must be the Place est un roman à propos de la famille, de l’amour et de l’identité.  J’ai beaucoup aimé l’écriture de Maggie O’Farrell même si cette lecture n’a pas été un gros coup de coeur pour moi. J’ai aimé la construction de l’intrigue entre flashback du passé et vision de ce que sera le futur. L’histoire est comme un puzzle qui se met en place progressivement. Mais peut être est-ce du à ce morcellement, j’ai eu du mal à vraiment m’attacher aux personnages, en particulier Daniel et Claudette. Heureusement les personnages secondaires, et notamment les enfants de Daniel sont très attanchants et j’ai été émue aux larmes plusieurs fois au cours de ma lecture.

Le coeur des femmes – Martin Winckler (4.5/5)

Résumé : Jean Atwood, interne des hôpitaux et quatre fois major de promotion, vise un poste de chef de clinique en chirurgie gynécologique. Mais au lieu de lui attribuer le poste convoité, on l’envoie passer son dernier semestre d’internat dans un service de médecine consacré à la médecine des femmes – avortement, contraception, violences conjugales, maternité des adolescentes, accompagnement des cancers gynécologiques en phase terminale.
Le Docteur Atwood veut faire de la chirurgie, et non passer son temps à écouter des femmes parler d’elles-mêmes à longueur de journée. Ni servir un chef de service à la personnalité controversée. Car le mystérieux Docteur Karma – surnommé «Barbe-Bleue» – séduit sans vergogne, paraît-il, patientes et infirmières et maltraite sans pitié, dit-on, les internes placés sous ses ordres. Pour Jean Atwood, interne à la forte personnalité et qui brûle d’exercer son métier dans un environnement prestigieux, le conflit ouvert avec ce chef de service autoritaire semble inévitable.
Mais la réalité n’est jamais ce que l’on anticipe, et la rencontre entre les deux médecins ne va pas se dérouler comme l’interne l’imagine.

Mon avis : J’ai presqu’un an à me décider à lire ce livre après l’avoir acheté. Quel dommage car j’ai adoré ce roman et je l’ai depuis recommandé à plusieurs amies.

En tant que femme cette lecture fait simplement du bien. Je me suis reconnue dans ces patientes de l’unités 77 qui viennent avec leurs questionnements, peurs et complexes. Cela a presque été un choc de réaliser à quels points les femmes ont pris l’habitude de vivre avec ces craintes et ces questions que l’on n’ose poser à personne.

Les personnages sont attachants et ce qui pourrait être un livre intéressant mais rébarbatif devient un roman que l’on a du mal à quitter. A travers Jean dont on suit la métamorphose, on découvre une pratique médicale respectueuse et humaine.

L’espace d’un an (The Long Way to a Small, Angry Planet)Becky Chambers (4/5)

Résumé : Rosemary, jeune humaine inexpérimentée, fuit sa famille de richissimes escrocs. Elle est engagée comme greffière à bord du Voyageur, un vaisseau qui creuse des tunnels dans l’espace, où elle apprend à vivre et à travailler avec des représentants de différentes espèces de la galaxie : des reptiles, des amphibiens et, plus étranges encore, d’autres humains. La pilote, couverte d’écailles et de plumes multicolores, a choisi de se couper de ses semblables ; le médecin et cuistot occupe ses six mains à réconforter les gens pour oublier la tragédie qui a condamné son espèce à mort ; le capitaine humain, pacifiste, aime une alien dont le vaisseau approvisionne les militaires en zone de combat ; l’IA du bord hésite à se transférer dans un corps de chair et de sang… Les tribulations du Voyageur, parti pour un trajet d’un an jusqu’à une planète lointaine, composent la tapisserie chaleureuse d’une famille unie par des liens plus fondamentaux que le sang ou les lois : l’amour sous toutes ses formes.

Mon avis : cela fait longtemps que je n’avais pas lu un livre de SF qui m’a autant enthousiasmé. Pourtant ce romanest assez inhabituel dans son genre. Peu d’action (la quasi totalité du récit se déroule à l’intérieur du vaisseau) et le ton est assez léger même s’il pousse à la réflexion (qu’est ce que cela veut dire d’être humain ? L’homme est-il parvenu au bout de son développement ?).

On s’attache très rapidement à cette équipe disparate.

Je me suis plue à découvrir ce futur ou l’être humain n’est qu’une espèce parmis d’autres. Chaque peuple imaginé par Becky Chambers met en avant en comparaison certaines qualités ou défauts de notre espèce humaine.  Sans pour autant faire l’l’apologie d’une race plutôt que d’une autre. Une façon subtile de pousser à la réflexion.

Harry Potter et la coupe de feu – J.K. Rowling (5/5)

En mars j’ai continué ma relecture de la saga Harry Potter avec le tome 5. A nouveau j’ai eu le coeur brisé avec la mort de vous-savez-qui… Et à nouveau j’ai pesté contre Harry qui fait sa crise d’ado ^^

A storm of swords – George R. R. Martin (4/5)

Deuxième « relecture » du mois version audio. Le livre 3 est décidemment mon préféré de la saga. Il se passe tellement de chose !! Si vous regardez la série vous connaissez le point culminant de ce troisième tome mais j’avais oublié qu’il contenait également d’autres évènements marquants de l’intrigue. C’est le livre dont le rythme est le plus soutenu et j’ai écouté ce tome beaucoup plus rapidemment que les précédents.

2 commentaires

  1. Merci pour cet article, le coeur des femmes ça fait des années que je veux le lire, il est dans ma liste de livres à lire et au final je pioche quelque chose d’autre !
    Bon dimanche

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s