Mes livres de janvier

Comme toujours avec quelques mois de retard, je vous présente aujourd’hui les livres lus en janvier dernier.

En lieu sur de Wallace Stegner (3,5/5)

Résumé : Deux couples d’enseignants à l’âge de la retraite, qui se connaissent depuis les années trente. se retrouvent pour des vacances dans une maison perdue au milieu des forêts. Passé et présent Jouent à cache-cache. Cependant que la mort rôde en fond de décor…

Mon avis : Un beau roman qui retrace la vie de deux couples qui se lient d’amitié. Pas de drame, de meurtre ou de passion exarcerbée dans ce roman mais des vies comme on peut en croiser ou en vivre. Il y a quelque chose de très réaliste dans ce récit et car il est en partie autobiographique il s’en dégage une impression de tristesse douce et nostaglique. Malgré le temps qui passe, les épreuves personnelles, les enfants, les réussites ou échecs professionnels cette amitié reste forte reste le point d’ancrage des deux couples. Je suis malheureusement restée un peu « spectatrice » de cette histoire.

Harry Potter Tome 1, 2 et 3 de J.K. Rowling (5/5)

L’un de mes objectifs de 2019, si vous vous en rappelez était de relire plus de livres. Je commence par le plus facile en relisant les sept tomes d’Harry Potter pour la 653ème fois !

En janvier j’ai relu avec toujours autant de plaisir les tomes 1 à 3.

Nous avons toujours habité le château de Shirley Jackson

Résumé : « Je m’appelle Mary Katherine Blackwood. J’ai dix-huit ans, et je vis avec ma sœur, Constance. J’ai souvent pensé qu’avec un peu de chance, j’aurais pu naître loup-garou, car à ma main droite comme à la gauche, l’index est aussi long que le majeur, mais j’ai dû me contenter de ce que j’avais. Je n’aime pas me laver, je n’aime pas les chiens, et je n’aime pas le bruit. J’aime bien ma sœur Constance, et Richard Plantagenêt, et l’amanite phalloïde, le champignon qu’on appelle le calice de la mort. Tous les autres membres de ma famille sont décédés. »

Mon avis : Un roman étrange et fascinant où le lecteur ne sait à qui faire confiance. Si ce n’est pas le type de roman qui me plait le plus (j’ai du mal à vraiment apprécier un livre où je ne ressent aucune empathie pour les personnages), je ne regrette pas ma lecture. Je me suis plongée avec intérêt dans cette atmosphère pesante, j’ai essayé de comprendre les non-dits et les secrets de cette famille bien étrange. Mary Katherine (dit « Merricat »), sa soeur Constance et leur vieil Oncle vivent reclus en quasi autarcie après le drame qui a tué les autres membres de leur famille. De ce drame nous n’en savons que ce que Merricat veut bien nous dire…

La confusion des sentiments de Stefan Zweig

Résumé : Au soir de sa vie, un vieux professeur se souvient de l’aventure qui, plus que les honneurs et la réussite de sa carrière, a marqué sa vie. A dix-neuf ans, il a été fasciné par la personnalité d’un de ses professeurs ; l’admiration et la recherche inconsciente d’un Père font alors naître en lui un sentiment mêlé d’idolâtrie, de soumission et d’un amour presque morbide. Freud a salué la finesse et la vérité avec lesquelles l’auteur d’ Amok et du Joueur d’échecs restituait le trouble d’une passion et le malaise qu’elle engendre chez celui qui en est l’objet.

Mon avis : Je continue à découvrir petit à petit l’oeuvre de Stefan Zweig.Comme toujours c’est incroyablement bien écrit. La plume de Zweig est encore une fois remplie de finesse et de pudeur. Ce que j’ai trouvé particulièrement intéressant dans cette lecture c’est le traitement d’un sujet encore tabou à l’époque, l’homosexualité avec beaucoup de subtilité.

Le meurtre du commandeur (livre 1) d’Haruki Murakami

Résumé : Quand sa femme lui a annoncé qu’elle voulait divorcer, le narrateur, un jeune peintre en panne d’inspiration, a voyagé seul à travers le Japon. Et puis, il s’est installé dans la montagne dans une maison isolée, ancienne propriété d’un artiste de génie, Tomohiko Amada.
Un jour, le narrateur reçoit une proposition alléchante : faire le portrait de Wataru Menshiki, un riche homme d’affaires. Tandis que celui-ci pose comme modèle, le narrateur a du mal à se concentrer. Quelque chose chez Menshiki résiste à la représentation.
Une nuit, il découvre un tableau dans le grenier, une œuvre d’une grande violence, le meurtre d’un vieillard, comme tirée du Don Giovanni de Mozart. C’est Le Meurtre du Commandeur. Cette peinture obsède le narrateur. Et des choses étranges se produisent, comme si un autre monde s’était entrouvert. À qui se confier ? À Menshiki ? Mais peut-il vraiment lui faire confiance ?

Mon avis : Je suis une grande fan de Murakami même si je dois reconnaitre que toutes ses oeuvres ne me touchent pas de la même façon. Le Meurtre du Commandeur tombe dans la catégorie des romans agréables à lire mais pas inoubliables. Comme souvent dans ses  romans Murakami intègre subtilement et habilement des éléments fantastiques dans une histoire profondemment ancrée dans le réel. L’intrigue a soulevé suffisament de questions pour me donner envie de lire le second tome mais je suis restée un petit peu en dehors de l’histoire.

A clash of kings (audiobook) de George R. R. Martin

En janvier j’ai également terminé d’écouter le second tome de la saga Le Trône de fer de George R. R. Martin. C’est peut être le tome qui me plait le moins dans la saga et j’ai trouvé la version audio un peu longue même si je suis toujours aussi fan de l’univers.

 

Publicités

Une réflexion sur “Mes livres de janvier

  1. Je lis beaucoup mais je n’arrive pas à me décider à chroniquer ces lectures !
    Je comprends que tu mettes un peu de temps à le faire 🙂
    Relire tous les Harry Potter ça ne m’a jamais effleurée, je n’arrive pas à relire le un livre, sauf quand parfois, je ne me rappelais pas de l’avoir lu … et que je m’en aperçois au bout d’un bon moment !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s