5 expo à voir à Paris avant qu’elles se terminent

On arrive à la période de l’année relou où toutes les expo parisiennes sont terminées mais les nouvelles n’ont pas encore commencées ! Heureusement il vous reste encore un peu de temps pour profiter de certaines des expositions… En voici 5 que j’ai vu cet automne/hiver et que je vous recommande.

1/ Renoir Père & Fils au Musée d’Orsay (jusqu’au 27/01)

Je suis allée voir cette expo ce weekend et je suis ravie d’avoir pu la voir avant qu’elle ne se termine dimanche prochain ! Le musée d’Orsay met en relation le travail du père (le peintre) et celui du fils (le cinéaste), à travers des tableaux de Jean-Auguste et des projections des films de Jean. J’ai beaucoup aimé découvrir ce lien entre les deux oeuvres et cela a été l’occasion pour moi d’en apprendre un peu plus sur le travail de Jean Renoir que je ne connais pas très bien.

2/ Comédies Musicales à la Cité de la Musique (jusqu’au 27/01)

A privilégier si vous êtes fan de comédies musicales, sinon l’exposition risque de vous ennuyer. Car l’exposition est composée principalement de projections de films et d’interviews. J’ai trouvé qu’il y avait très peu d’oeuvres « physiques » (costumes, décors….). Mais si vous aimez comme moi l’univers des films chantés, c’est quand même un grand plaisir que de redécouvrir les plus grands chef-d’oeuvres du genre. Surtout, ne manquez pas le « cours de claquettes » (dans une salle un peu cachée), un grand moment !

3/ Restrospective Miro au Grand Palais (jusqu’au 4 février)

Comme toujours pour les restrospectives présentées au Grand Palais, l’exposition est très bien présentée et la quantité d’oeuvres regroupées impressionante ! Je ne suis pas plus passionnée que ça par Miro mais je trouve toujours intéressant de découvrir l’évolution technique et stylistique d’un artiste.

4/ Peintures des lointains au Musée du Quai Branly (jusqu’au 3 février)

Une expositions très intéressante (comme toujours au Quai Branly <3) pour comprendre comment ont été représentés dans l’Art les territoires étrangers, notamment pendant la période de la colonisation. Bien souvent le regard de l’artiste suit l’évolution de la société et donc ici sa ralation avec l’inconnu.

5/ Light Matters à la Fondation EDF (jusqu’au 3 février)

Et pour finir une courte exposition gratuite à la Fondation EDF que j’ai découvert à cette occasion. Au cœur des 400 m2 de la Fondation, l’artiste autrichien, Erwin Redl a créé une œuvre immersive composée de milliers de LED programmables de couleur bleu et rouge. J’ai adoré me baladé au milieu de cette oeuvre mouvante. Une très belle expérience !

Je vous souhaite une excellente fin de week-end !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s