Lectures : mes derniers polars coups de coeur

Un billet lecture consacré aujourd’hui à un genre dans lequel je me plonge régulièrement avec plaisir : celui des polars ! Pour cette sélection, je vous présente trois livres de trois auteurs différents, un irlandais, un américain et un français.

In the Woods (la mort dans les bois) de Tana French

5/5

Résumé : Un soir d’été, alors que tous leurs camarades ont déjà regagné leurs maisons pour le dîner, trois enfants ne ressortent pas des bois sombres et silencieux où ils ont passé l’après-midi. La police finit par retrouver un seul garçon, indemne mais terrorisé, agrippé à un tronc d’arbre, les chaussures emplies de sang. Il ne se rappelle rien. On ne retrouvera jamais ses deux amis. Vingt ans plus tard, Rob, l’unique rescapé devenu inspecteur de police, se garde bien de dévoiler son passé, même à son entourage le plus proche. Mais une fillette est assassinée, comme offerte en sacrifice sur un autel celtique, dans ces bois de la banlieue de Dublin qu’il traversait après l’école. Tandis qu’il se précipite sur les lieux pour essayer de résoudre ce crime atroce, il est assailli par des lambeaux de souvenirs qui le hantent encore. Un thriller psychologique remarquablement abouti, qui explore la noirceur tapie sous les vies ordinaires.

Mon avis : gros coup de coeur pour ce polar ! J’ai déjà ajouter la suite à ma PAL.

Au delà d’une enquête passionnante, ce livre traite d’amitié, de la complexité des relations. J’ai beaucoup accroché avec le duo que forment Rob et sa coéquipière, Cassie, qui s’entendent comme un frère et une soeur (chamailleries, mesquineries, rivalités, mais aussi grande complicité, confiance, confidences). Des personnages principaux qui changent du personnages du vieil enquêteur solitaire que l’on croise un peu trop souvent. On a envie de faire partie de cette équipe, de plaisanter avec eux, de refaire le monde dans le canapé de Cassie le soir. C’est une complicité à laquelle on croit et que l’on va voir, le cœur serré se déliter peu à peu.

J’ai beaucoup aimé le personnage de Cassie, qui correspond exactement aux personnages féminins qui me plaisent, drôle et forte mais avec des fêlures et faiblesses.

A côté de cela, l’enquête est très bien menée, à cheval sur deux époques, avec son lot de fausses pistes et de surprises.

The Crossing (jusqu’à l’impensable) de Michael Connely

4/5

Résumé : Bosch ira-t-il jusquà l’impensable ? Harry Bosch, retraité du LAPD malgré lui, tente de tuer le temps en remontant une vieille Harley lorsque Mickey Haller, son demi-frère avocat de la défense, lui demande de l’aide. Il ne voit en effet que Bosch pour l’aider à innocenter Da Ouan Foster, un ex-membre de gang accusé d’avoir battu à mort la directrice adjointe des services municipaux de West Hollywood. Même si la preuve est accablante, Haller en est sûr, son client est innocent.? Dilemme pour Harry ! Passer du côté de la défense quand on a travaillé avec passion pour la police de Los Angeles toute sa vie ? Tout simplement impensable

Mon avis : un bon cru ! J’aime bien les romans policier de Michael Connely. Je ne les ai pas tous lu (mais presque) et j’en lis un régulièrement.

Celui ci voit notre enquêteur fétiche passer du côté de la défense pour enquêter sur la mort d’une femme battue à mort. Mickey, le frère de Bosch et avocat de l’accusé clame que son client est innocent. Même si aucun lien, aucune rencontre ne le lie à la victime, les preuves scientifiques sont irréfutables, c’est donc lui qui est arrêté et accusé de ce crime violent. Pour ma part, ce roman me paraît moins « sombre » et « dense » que les autres « Harry Bosch », qu’on retrouvait plus le style plus léger de l’Avocat à la Lincoln.

Pas de grosse surprises ou révélation dans ce roman mais une enquête bien menée avec son lot de surprises.

L’anneau de Moebius de Franck Thilliez

5/5

Résumé : Pour sa première enquête, Victor Marchal aborde son métier de flic par sa face la plus noire : une ex-star du porno torturée, une mise en scène macabre, et une plongée dans le monde interlope des déviants sexuels et des monstres de la nature.
Depuis toujours, Stéphane Kismet est hanté par des images prémonitoires mais cette fois elles obéissent à une indéchiffrable et terrifiante logique. Dans ses rêves, Stéphane possède une arme, il est recherché par la police, une petite fille est morte…
Les trajectoires de Victor et Stéphane vont se rejoindre. C’était écrit.
L’un n’a encore rien vu, l’autre ignore qu’il sait déjà tout…

Mon avis : J’ai écouté ce roman grâce à mon abonnement Audible et je dois dire que j’ai été scotchée ! Je me suis plusieurs fois arrêté de marcher dans la rue pour me concentrer sur l’histoire ^^

Une histoire très originale qui nous fait perdre tous nos repères. Une histoire qui joue avec les codes des voyages dans le temps et qui tourne autour d’une problématique : le futur est-il déjà écrit et toute tentative pour influer sur le cours des événements est-elle vaine?

Le personnage de Stéphane est particulièrement bien fouillé. Pour moi c’est le vrai héros de l’histoire (plus que Vic, le bon flic un peu cliché) C’est un personnage pris dans un engrenage à son corps défendant. On suit ses hésitations et luttes jusqu’au dénouement final.

4 commentaires

  1. J’ai adoré l’anneau de Moebius (j’ai pratiquement lu tous les Franck Thilliez… :D) mais je note pour les deux autres, je n’ai jamais lu un Connely alors ce serait l’occasion !

    Bonne journée,
    Jessica

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s