How to be the new girl

Aujourd’hui je voulais partager avec vous mon expérience de multi récidiviste du déménagement 😀

Depuis mes 18 ans c’est la 4ème fois que je débarque dans une ville où je ne connais personne (Lyon, Minneapolis, Paris et Dublin). A chaque fois j’ai du commencer une nouvelle vie seule (i.e. pas en couple) sans connaître personne, ou presque dans ma nouvelle ville. Et si j’étais morte de trouille au début, aujourd’hui c’est plus l’idée de me poser définitivement à un endroit qui me fiche la frousse (mais ceci est une autre histoire)…

Si lorsqu’on est étudiante rencontrer de nouvelles personnes se fait naturellement, cela peut prendre un certain temps une fois arrivée dans le monde (impitoyable) du travail. Pourtant cela ne devrait pas vous retenir de vous lancer dans l’aventure car croyez moi c’est une des plus belles expérience qui existe. Oui, vous allez traverser des moments difficiles, des soirées à rafraichir toutes les 5min votre profil facebook pour voir ce que vos amis font sans vous, mais après quelques mois vous serez tellement fière du chemin parcouru et de cette nouvelle vie que vous vous êtes construit en ne comptant que sur vous même 😀

f5d4421993959d401a85ee354f2ea4d4

1. Profiter de son temps seule

Lorsqu’on débarque dans une nouvelle ville où l’on ne connait personne on se retrouve soudain avec un nombre très important d’heures à combler. Là où auparavant vous passiez du temps avec vos amis ou votre famille les soirs et weekends, vous voilà toutes seule dans un environnement inconnu. Pas de raison de déprimer pour autant ! Avec le recul je réalise que j’ai beaucoup apprécié ces semaines d’adaptation. Moi qui ai l’habitude d’avoir des weekends ultra chargés entre tous les amis à voir et mes diverses activités, j’ai pu profiter de ces périodes de transition pour découvrir pleinement ma nouvelle ville : me familiariser avec la géographie, découvrir de bonnes adresses cachées, tenter des excursions hors des sentiers battues… Surtout ne laissez pas le fait d’être seule vous empêcher de vivre ! Bien assez tôt vous aurez tout un groupe d’amis pour faire ces choses avec vous. Mais en attendant, rien ne vous empêche de faire toutes ces activités toute seule. Et vous verrez on y prend goût !

Explorer votre nouvelle ville permet de vous l’approprier et de vous sentir plus à l’aise. La première étape pour commencer votre nouvelle vie.

2. Profiter du fait que personne ne vous connais

Une des choses les plus chouettes dans le fait d’arriver dans un environnement totalement nouveau est de pouvoir recommencer à zéro. Je ne vous conseille évidemment pas de changer la personne que vous êtes, mais il y a quelque chose que j’aime particulièrement dans l’idée de rencontrer des personnes qui n’ont aucune idée de celle que j’étais il y a 5 ans (ou même il y a 5 jours ^^). On a trop tendance à se conformer (souvent inconsciemment) à ce que les autres attendent de nous. Toutes les personnes que vous allez rencontrer ne vont vous apprécier que sur la base de celle que vous êtes aujourd’hui.

3. S’inscrire à des activités de groupes

Sport, langue étrangère,… Le choix est large ! Les personnes que vous rencontrerez dans ces groupes ne deviendront pas forcément vos meilleurs amis mais 1. Cela fait du bien lorsqu’on ne connait personne d’avoir un certaines d’activités sociales ; 2. ces personnes peuvent vous présenter d’autres personnes et 3. ces groupes sont souvent remplis de personnes qui, comme vous ne connaissent pas grand monde. Ils se sentent paumé, vous vous sentez paumé. Bingo ! une nouvelle amitié est née 🙂

4. Profiter de son réseau

N’hésitez pas à demander à vos proches s’il connaissent quelqu’un dans votre nouvelle ville. Faites jouer votre réseau: amis, famille ou même réseaux sociaux ! Demandez leur de vous mettre en contact puis organisez des friends dates ! Cela peut être bizarre au début (et souvent aussi stressant qu’un vrai date) mais j’ai rencontré deux de mes super bonnes amies grâce à mon réseau j’en suis tellement contente !

Vous pouvez également rejoindre des communautés en ligne (ex: groupes d’expatriés à l’étranger) qui organisent toutes sortes d’évènement pour mettre les gens comme vous en contact.

5. Dire oui

Cette règle toute simple m’a beaucoup aidé à me recréer un cercle d’amis après chacun de mes déménagements. A mois d’être extrêmement chanceuse, vous n’allez pas rencontrer du monde en restant tous les soirs chez vous à regarder la dernière saison de Grey Anatomy sur Netflix (je sais que parfois la tentation est grande, certains soirs on a juste envie d’enfiler un pyjama et de ne parler à personne). Sortez ! Dites oui à toutes les invitations que vous recevez. Allez boire un verre avec vos collègues après le boulot, acceptez l’invitation à boire un café de votre voisine,… (évidemment si vous ne le sentez absolument pas, écoutez vous !!). L’idée étant de profiter de toutes les oportunités qui vous sont données pour rencontrer de nouvelles personnes.

Peut être que la personne qui vous a invité n’a rien de l’ami(e) idéal(e) mais peut être qu’elle vous présentera à votre futur BFF.

4. Oser

La fille à côté de vous dans votre cours de yoga a l’air sympa, proposez lui d’aller boire un café ! Ca a l’air tout bête mais on passe à côté de beaucoup de jolis rencontres tout simplement car on « n’ose pas ». Là où il est relativement accepté d’aborder un inconnu que l’on cherhce à draguer, ce genre d’approches semble beaucoup plus difficile pour de simples relations amicales. Pourtant c’est bien dommage ! J’ai rencontré une de mes super bonnes copines à Dublin en visitant des appart ! Nous ne sommes pas devenues coloc mais nous nous voyons sans arrêt depuis plus d’un an !

24cc5f68182f98f14b8c9e0d5ecd55e0

Enfin sachez que cela prend du temps. Que ce soit à Paris ou à Dublin (les deux villes où je suis arrivée après avoir terminé mes études), cela m’a pris presqu’un an avant de me sentir totalement « intégrée ». A chaque fois que vous commencez à vous dire « Ce déménagement était une énorme erreur !, » « Comment ai-je pu m’embarquer dans cette aventure ! » ou «Je ne vais jamais m’adapter ici et je vais mourir seul oublié de tous! » – Et, croyez-moi, cela va arriver – rappelez-vous que les choses sont encore en phase de transition. Donnez vous un an avant de revenir sur votre décision. Déménager, repartir à zéro est difficile et demande une sacré dose de courage, cela prouve justement à quel point vous êtes quelqu’un de curieux, d’ouvert et une personne comme ça ne reste jamais seule très longtemps 🙂

6 commentaires

  1. Je me suis tellement reconnue dans ton article ! Cela fait un an que je suis à Barcelone et moi aussi je commence à m’y sentir vraiment à l’aise aha. Effectivement, il faut surmonter sa timidité et oser mais c’est un très bon exercice 🙂 J’ai aussi appris à m’écouter pour ma part, je préfère avoir quelques très bons amis que plein de connaissances superficielles, et depuis que j’ai compris ça, je suis bien moins stressée par ma vie sociale haha ! Bonne continuation en tout cas 🙂 – Juliana

    1. Je suis aussi d’accord avec toi sur le fait qu’en amitié la qualité est plus importante que la quantité 😉 mais pour une des première fois de ma vie, je fais partie d’un gros groupes d’amis et cela a du charme aussi (surtout quand une dizaine de nationalités sont représentées!)

  2. personnellement, je n’ai jamais été vivre en dehors de la ville qui m’a vu naitre, Paris! mais j’aurais adoré pouvoir m’installer dans une autre ville, même de manière temporaire, Londres me fait rêver par exemple, mais mon boulot ne me permet plus de le faire maintenant! Ce qui est sur, c’est que ton conseil de s’inscrire à des activités, ça marche, une de mes amies avait changé de ville, ne connaissait personne, elle s’est inscrite à un cours de danse, et depuis elle s’est fait des amis qui sont devenus très proches, et finalement elle est plus entourée maintenant qu’avant son déménagement!

    1. Oui c’est vraiment un bon moyen de recontrer des gens ! Une de mes amies a Dublin a rencontrer plein de monde grace à son groupe de course à pieds 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s