5 conseils pour progresser en anglais

Hello ! Peut être qu’au nombre de vos résolutions du nouvel an compte celle de progresser dans la langue anglaise. Si oui, j’espère que cet article vous sera utile 🙂

09c0a6d8dddcb59ef8abe1d45ee3aef3

Comme vous le savez peut être, habitant en Irlande, je parle anglais quotidiennement. Cependant j’ai le sentiment que je parlais plus anglais lorsque j’étudiais aux Etats Unis où tous mes cours étaient en anglais, qu’aujourd’hui où l’essentiel de mon travail se fait en français. Heureusement mes collègues viennent de toute l’Europe et cela me permet de pratiquer un peu tous les jours.

J’ai toujours apprécié la langue de Shakespeare et depuis mon adolescence j’ai essayé de la pratiquer même en dehors des cours 🙂

Voici les quelques pratiques qui m’ont été utiles au cours des dernières années pour progresser ou tout simplement ne pas régresser !

1) Regarder des films avec des sous-titres… en anglais

Regarder des films/séries en anglais tout le monde le sait, c’est un des meilleurs moyens pour progresser en anglais. C’est comme cela que j’ai commencé au lycée en regardant toutes les saisons de Friends en VO !

Mais je vous conseille d’aller plus loin et de choisir les sous titre en anglais. Car avec la VOFR on devient parfois un peu fenéant et on a tendance à lire bettement les sous titres. Avec les sous-titres en anglais on est obligé d’être plus attentif et on découvre de nouveaux mots.

2) Lire des livres en anglais

Cela m’a également beaucoup aidé à progresser. Cela fait des années que je lis régulièrement des livres en anglais et encore plus depuis que j’habite en Irlande (une quinzaine en 2015) où je ne trouve pas de livre en français de toute façon ! Si lire tout un livre en anglais vous effraie je vous conseille de commencer par de la littérature « facile ».

Adolescente, j’ai commencé par Harry Potter, uniquement car je ne pouvais pas attendre que la traduction francaise arrive ! Puis je me suis lancée dans la littérature young adult (jai lu TOUS les Gossip Girl en anglais lorsque j’avais 18 ans) avant de me lancer dans la litterature plus classique. Les polars sont également un bon moyen de lire en anglais. Si cela vous effraie commencez par un livre que vous connaissez déjà en français. Ex: Harry Potter, Hunger Games…

Mon conseil est de ne pas chercher à comprendre tous les mots. Si vous vous arrêtez a chaque phrase pour chercher dans un dico cela risque vite de devenir laborieux et de vous enlever tous le plaisir de la lecture. Personnellement, je ne cherche que les mots qui me parraissent les plus importants et pour le reste j’essaie de déduire la signification du contexte général.

Et c’est encore plus pratique si vous avez une liseuse. La majorité des modèles proposent un dictionnaire anglais-français intégré qui vous permet d’avoir accès à la traduction d’un mot simplement en appuyant dessus 🙂

3) Lire des Blogs et sites internet en anglais

Je me souviens qu’au lycée les prof nous recommandais de lire les news en anglais. Si vous trouvez cela trop rébarbatif pourquoi ne pas adapter en fonction de vos centre d’intérêts ?
Personnellement la cuisine étant une passion je me suis naturellement tourné vers les blogs de cuisine. J’en lis aujourd’hui une grande quantité en anglais ce qui fait que j’ai un vocabulaire cullinaire plutot développé ^^

4) Ecouter des podcast en anglais

Les podcast sont une alternative aux films et série en VO et permettent d’habituer votre oreille à la langue anglaise tout en effectuant une autre activité. Vous pouvez les écouter en marchant, à la salle de sport, pendant que vous faites du shopping… Je vous ai notamment parlé ici de Serial un podcast totalement addictif et pas du tout rébarbatif, mais il en existe des centaines d’autres !

5) Pratiquer !

Bon c’est un conseil évident mais il n’y a pas de meilleure façon de progresser oralement.Toute occasion est bonne: aider des touristes perdus, reprendre contact avec un ami à l’étranger, voyager… En France nous sommes souvent victime du syndrome « je ne sius pas assez bon ». Il faut arriver à dépasser cette crainte pour progresser !

Enfin, pourquoi ne pas trouver un conversation partner ? Si vous n’avais pas d’amis étrangers, il existe des sites spécialisés. Lorsque j’habitais à Paris, j’ai plusieurs fois rencontrer des personnes pour des conversations français/anglais via ce site.

***

Je suis curieuse, avez vous d’autres conseils à partager ?

5 commentaires

  1. Avoir une copine anglophone ? 😁
    J’ai pas mal progressé lorsque je suis sorti avec une américaine !
    En parlant de cuisine en Afrique je regardais souvent BBC Lifestyle où ils diffusaient beaucoup d’émissions de cuisine et j’ai été étonné d’entendre autant de mots en français !

    1. Effectivement il y a pas mieux pour progresser !! (même si c’est pas toujours réalisable :))
      Et oui le vocabulaire français est très présent dans le monde de la cuisine (et c’est trop drole à entendre prononcé avec un accent anglais!)

  2. J’avais peur d’être la seule à regarder les séries en anglais avec les sous-titres en anglais 😉 ça me permet de découvrir et de mémoriser de nouveaux mots.

    1. C’est exactement ce qu’il faut faire, la VOSTF est peu (pas) productive…
      J’avais fait ça sur six feet under et progressé énormément !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s