Islande : le Sud #1

Aujourd’hui je vous présente la côte sud de l’Islande où vous croiserez de nombreuses chutes d’eau (mais toutes différentes dans leur genre), des plages de sable noir et des paysages fantastiques… J’ai beaucoup aimé cette partie de l’Islande. Les couleurs sont incroyables, entre le marron des montagnes, le blanc de la neige et le noir du sable…

P1050446

Sur les conseils de notre hôte à Selfoss, nous nous éloignons un peu de la route 1 afin d’aller voir Gluggafoss, une superbe chute d’eau. Méconnue des touristes, nous profitons de la tranquillité des lieux. Ce petit détour sera pour nous l’occasion de conduire pour la première fois sur une piste de gravier ! Ca secoue pas mal mais on s’en sort sans problème !

Gluggafoss

P1050433

P1050440

Notre deuxième arrêt, et deuxième chute d’eau est beaucoup plus touristique. Il faut dire que Seljalandsfoss a une particularité qui a de quoi attirer les foules : il est possible de passer derrière l’eau ! Autant vous dire que ça mouille (j’ai bénie mon pantalon de pluie, achat hideux mais très utile). A cette période de l’année avec la fonte des neiges le débit est impressionnant !

SONY DSC

SONY DSC

seljalandsfoss iceland

On en ressort donc trempée mais ravie. A quelques centaines de mètre de là à pieds, une autre chute d’eau se cache : Gljufrafoss. Cette cascade ravissante se cache dans une grotte. Nous avons droit à notre deuxième douche de la journée !

Gljufrafoss iceland

Troisième arrêt, troisième cascade ! Il s’agit de Skogafoss une chute d’eau que l’on peut observer d’en haut grâce à un escalier  de 380 marches accroché à la coline. Sous la pluie et le vent, c’est une vraie aventure ! Mais la vue en vaut largement la chandelle.

Skogafoss iceland

Skogafoss islande

Skogafoss

Toujours en roulant vers l’est nous croisons notre premier glacier ! Celui-ci se nomme Myrdalsjokull. Pour y accéder il faut emprunter une route de graviers depuis la route 1 puis marcher 800m à partir du parking. Nous sommes absolument sans voix devant le spectacle. Cette immense étendue de glace qui semble couler de la montagne a de quoi impressionner. On se croirait presque dans un film en noir et blanc (depuis l’Islande j’ai développée une passion pour les glaciers :))

Myrdalsjokull iceland

Myrdalsjokull islande

Myrdalsjokull

Notre arrêt suivant est un peu plus compliqué à trouver. Il s’agit de carcasse de l’avion DC3 de l’US Navy échouée sur une plage de sable noir dont nous avions vu les photos sur le net. La fameuse plage de sable noir s’étend sur des kilomètres et le chemin à prendre n’est absolument pas indiqué. Autant chercher un aiguille dans une motte de foin ! Nous n’avons qu’une idée approximative de l’endroit où il faut quitter la route 1 pour rouler dans le sable en direction de la mer. Heureusement nous apercevons d’autres voitures qui sortent de la route et nous décidons de les suivre. Et nous faisons bien car ils nous indiquent être eux aussi à la recherche de l’épave ! Nous voici donc en train de rouler sur un désert de sable noir… Très vite on perd de vue la route  1 derrière nous. La mer se trouve encore à plusieurs kilomètres. Mais après quelques minutes nous nous rendons compte que le chemin est balisé. De discrets bâtons nous mènent jusqu’à notre destination. En tout nous avons roulé bien 20 min dans le sable.

P1050537

SONY DSC

La carcasse est extrêmement photogénique, on croirait presque une scène de film entre l’épave de l’avion et le paysage lunaire. Pour la petite histoire, cet avion s’est écrasé le 24 novembre 1973, sur la plage de sable du Sólheimasandur, à cause du mauvais temps et à court de fuel. L’équipage a heureusement survécu, mais l’avion fut abandonné sur place.

SONY DSC

SONY DSCSONY DSCP1050559P1050552

Nous approchons ensuite de Vik, notre arrêt pour la nuit, connu pour ses plages de sable noir. Juste avant nous faisons un arrêt à Dyrholaey qui offre une belle vue sur les falaises et les plages.

SONY DSC

SONY DSC

SONY DSC

Puis nous nous arrêtons à Reynisfjara, une plage où l’on peut observer des colonnes basaltiques.

La plage elle même est superbe et les vagues puissantes de l’océan atlantique nous captivent un moment.

Reynisfjara icelandReynisfjara islande

SONY DSC

SONY DSC

SONY DSC

SONY DSC
à suivre…

5 commentaires

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s