Dernières lectures

Encore une fois j’ai attendu bien trop longtemps avant de vous faire un nouveau billet lecture. Résultat j’ai lu une dizaine de livres depuis mon dernier article d’avril ! Cela méritait donc un billet-rattrapage et pour qu’il ne soit pas trop indigeste je l’ai coupé en deux !

Le Hobbit – J.R.R. Tolkien

P1020549

Cela fait depuis la sortie du premier film que je m’étais promis de lire le roman de Tolkien. J’ai dévoré les 3 tomes du »Seigneurs des anneaux » au lycée, j’étais donc déjà bien familiarisée avec l’univers de la contrée et de ses habitants aux pieds poilus.

Ici le ton est beaucoup plus léger (même si certains éléments du Seigneurs des anneaux se mettent en place). Il faut dire que Le Hobbit n’a d’autre but à l’origine que de divertir les enfants de Tolkien. J’ai beaucoup apprécier retrouver l’univers de Tolkien. Retrouver les personnages, les régions, les légendes… Comme de vieux amis que j’aurais perdu de vue ! Le personnage de Bilbot est très sympathique il faut le dire 🙂

En tout cas maintenant je comprend mieux pourquoi tous fans de Tolkien râlaient devant les films. Sans avoir lu le livre je les trouvais déjà bien long, maintenant je me demande bien comment ils vont réussir à faire un film (probablement de 2h30) avec 20 pages. Ha la « magie » d’Hollywood !

Betty – Arnaldur Indridason

Betty

J’aime beaucoup les polars islandais d’Arnaldur Indridason, ils sont souvent très noirs et l’intrigue est bien construite.
Celui-ci est particulièrement bien construit. Je ne vous révèlerait rien mais il y a un twist au milieu du roman qui remet tout en cause. Le genre qui vous fait revenir en arrière de plusieurs pages pour être sûr d’avoir bien compris 🙂 Rien que pour ça ce roman mérite d’être lu !

Résumé : ans ma cellule je pense à elle, Bettý, si belle, si libre, qui s’avançait vers moi à ce colloque pour me dire son admiration pour ma conférence. Qui aurait pu lui résister. Ensuite, que s’est-il passé ? Je n’avais pas envie de ce travail, de cette relation. J’aurais dû voir les signaux de danger. J’aurais dû comprendre bien plus tôt ce qui se passait. J’aurais dû. J’aurais dû. J’aurais dû. Maintenant son mari a été assassiné et c’est moi qu’on accuse. La police ne cherche pas d’autre coupable. Je me remémore toute notre histoire depuis le premier regard et lentement je découvre comment ma culpabilité est indiscutable, mais je sais que je ne suis pas coupable.

Darling Lilly – Micheal Connelly

P1020547

Encore un Micheal Connelly dans ma sélection, il faut dire que je suis une fan des polars de cet auteur. Mais celui là change un peu de tous ceux que j’ai lu précédemment car le héros, Henry Pierce, n’est ni un policier, ni un avocat.

Grand chercheur en matière d’ordinateur moléculaire, Henry vient de se séparer de sa petite amie, Nicole. Il prend un nouvel appartement et un nouveau numéro de téléphone, mais les premiers coups de fil qu’il reçoit sont étranges. Tous émanent d’hommes qui veulent parler à Lilly, une hôtesse d’accompagnement répertoriée sur un site web à caractère pornographique. Henry essaie de joindre la mystérieuse Lilly mais celle si semble avoir disparue dans la nature. Intrigué, Henry commence à mener l’enquête. Il est loin de se douter que cette obsession pour Lilly le mettra rapidement en danger…

J’aime beaucoup ce genre de schéma : une personne lambda se retrouve embarqué malgré elle dans une aventure (la mort aux trousses est un de mes Hitchkock préféré). Je ne peut pas m’empêcher de me demander comment je réagirai si cela m’arrivait 🙂
Et dans le genre, Michael Connelly se débrouille franchement bien ! Seule la fin m’a un chouilla déçue mais sinon j’ai été accroché tout le long 🙂

Histoire du Juif errant – Jean d’Ormesson

P1020538(oui il a vécu)

De Jean D’ormesson je connaissais surtout l’image télévisuelle, celle d’un grand-père cultivé et bienveillant. Et bien j’ai découvert l’auteur et je l’apprécie tout autant !

Dans ce roman, Jean D’Ormesson reprend une des plus vieille légende, celle du Juif errant.

A Venise, au pied de la Douane de mer, un jeune couple rencontre un personnage étrange qui porte beaucoup de noms. Ses récits les emportent, à travers l’espace et le temps, dans un tourbillon d’aventures où l’on croise Stendhal et Christophe Colomb, des Chinois et des Arabes, le procurateur de Judée et des guerriers vikings, les amours de Pauline Borghèse et Les Mille et Une Nuits.
Ce roman c’est l’occasion pour Jean d’Ormesson de réécrire l’histoire. Et de donner aussi sa vision de la vie et de la mort. Le sort de celui qui ne peut pas mourir est-il si enviable que cela ?

J’ai beaucoup aimé l’écriture, un beau mélange d’humour et érudition. La lecture n’est pas facile au départ. On passe d’une histoire à une autre sans vraiment comprendre ce qui les relie. Le lien, c’est Ahasvérus.Parce qu’il a refusé un verre d’eau à Jésus avant sa crucifixion, il est condamné à l’immortalité. Et depuis, il marche, encore et encore…

La liste de mes envies – Gregoire Delacourt

9782709638180-G

J’avais noté ce livre sur ma liste « à lire » depuis sa sortie et son succès en librairie. Mais comme je me méfie beaucoup des succès commerciaux je l’avais un peu oublié. Et puis il y a quelques semaines Je suis tombée dessus dans la bibliothèque de ma mère.
Ce livre répond à l’éternelle question : est ci vous gagnez 1 million d’euros, vous en feriez quoi ? Enfin 18.547.301€ pour être exacte.

Jocelyne, dite Jo, est une modeste mercière à Arras. Elle aime les livres et écrit un blog « dixdoigtsdor », qui rencontre un certain succès. Sa mère lui manque et toutes les six minutes son père, malade, oublie sa vie. Souvent elle repense à la vie dont elle rêvait plus jeune. Elle attendait le prince charmant et c’est Jocelyn, dit Jo, qui s’est présenté. Ils ont eu deux enfants, et connu un drame qui a déréglé les choses entre eux. Jusqu’au jour où, elle joue pour la première fois à l’Euro Millions et gagne 18 547 301 euros et 28 centimes.

Faut-il accepter la somme et voire sa vie totalement changée ? Ou refuser et conserver son bonheur actuel ?
C’est joli petit livre, bien écrit et touchant. Un peu simpliste et convenu mais qui a le mérite de nous faire un peu réfléchir.

Le goût des pépins de pomme –Katharina Hagena

P1020546

Encore un succès littéraire, mais auquel j’ai beaucoup plus accroché que « la liste de mes envie ». Il faut dire que je me suis plus reconnue dans l’héroïne, Iris.

A la mort de Bertha, ses trois filles, Inga, Harriet et Christa, et sa petite-fille, Iris, la narratrice, se retrouvent dans leur maison de famille, à Bootshaven, dans le nord de l’Allemagne, pour la lecture du testament. A sa grande surprise, Iris hérite de la maison et doit décider en quelques jours de ce qu’elle va en faire. Bibliothécaire à Fribourg, elle n’envisage pas, dans un premier temps, de la conserver. Mais, à mesure qu’elle redécouvre chaque pièce, chaque parcelle du merveilleux jardin qui l’entoure, ses souvenirs se réveillent, reconstituant l’histoire émouvante, parfois rocambolesque, mais essentiellement tragique, de trois générations de femmes.

J’ai aimé le fait que l’histoire se passe sur plusieurs générations. Les parents ne sont pas juste des parents (comme bien souvent dans les romans) mais des personnes qui ont vécu, aimé, souffert. Et leur vécu influence bien souvent ce que nous sommes…

J’ai aimé ce roman mélancolique et pourtant parfois drôle et émouvant. Il faut dire aussi que l’histoire me rappelle certains aspects de ma propre famille : le souvenir, la maladie, les drames ont en trouve dans toutes les familles mais certains romans font plus échos chez les uns que chez les autres 🙂

***

Et je n’ai pas fini ! Je me dépêche de préparer la suite 🙂

4 commentaires

  1. Les pépins de pommes me tentent depuis un petit moment déjà … tu me donnes envie de me lancer ! Merci pour ce joli compte rendu lecture, ça donne des idées !

  2. Tu as dévoré les livres dis donc ! Je compte fortement sur mes vacances pour rattraper mon retard et reprendre un meilleur rythme de lecture ! Tous me tentent énormément ! Je t’en emprunterais bien à l’occasion 😉 (Je suis toujours en shopping ban pour les livres, tant que je n’aurai pas fait disparaître ma pile, je n’en rachète pas ^^) Hâte de lire la suite !!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s