Roman d’une garde robe au Musée Carnavalet

Encore une expo qui parle de mode, oui ! Mais que voulez-vous, j’adore ça et les musées parisiens semblent s’être donné le mot ces dernières années. Après le Musée d’Orsay ou encore l’Hôtel de ville c’est au Musée Carnavalet, en partenariat avec le musée Galliera de nous présenter une expo en rapport avec le monde de la mode.

mccc_exposition_roman_dune_garde_robe

Mais roman d’une garde robe est une exposition un petit peu particulière puisqu’elle regroupe la garde robe d’une seule parisienne, Alice Alleaume. Mais quelle garde robe !

Cette collection, composée de plusieurs centaines de pièces (robes et accessoires), est entrée entre 2008 et 2010 par donation au Palais Gallier. Elle couvre près d’un siècle, des années 1830 jusqu’aux années 1930.

2_12

photo 1-3

photo 2-3

Ces magnifiques pièces sont complétées de photographies et manuscrits qui nous aident à comprendre le contexte. Le parcours professionnel d’Alice Alleaume, première vendeuse chez Chéruit, sert de trame au visiteur à travers les quatre étapes importantes de sa vie. La première section présente les années d’apprentissage et l’influence familiale qui l’ont conduite vers le monde de la haute couture. La deuxième section évoque le milieu parisien de la mode dans le quartier de la place Vendôme et de la rue de la Paix. La troisième section, coeur de l’exposition, se focalise sur la carrière d’Alice Alleaume au sein de la maison Chéruit. Enfin, la dernière section consacrée aux années 30 révèle la grande sûreté de goût et l’originalité de cette élégante, qui incarne le chic parisien.

photo 3-2

Il y a de très belles pièces dans cette exposition. J’ai pu fantasmer devant certaines robes. J’en ai également appris plus sur le milieu parisien de la mode au début du XXème siècle, un univers dse grandes maisons où vendeuses, essayeuses et mannequins sont au service d’une clientèle internationale fortunée. j’ai été beaucoup aimé lire les lettres que s’échangeaient acheteuses et vendeuses.

***

Roman d’une garde-robe
Musée Carnavalet
23, rue de Sévigné – 75003 Paris

15 commentaires

    1. C’est ce que j’ai beaucoup aimé, comme l’expo couvre une période assez large cela permet de voir l’évolution de la mode. Pour ma part je suis plus sensible a la mode de la fin 19ème, début 20ème 🙂

  1. Coucou ma Flo !
    J’ai lu un super article sur cette expo dans Libé lors de son ouverture et j’ai TRèS envie d’y aller ! C’est prévu avec ma maman d’ailleurs.
    Elle semble sublime et le musée lui-même est un écrin somptueux.
    Gros bisous ma belle :))))

    1. C’est sur que c’est difficile de concilier un boulot prenant et les sorties. Mais tu arrives déjà a voir beaucoup de film, ça m’impressionne !
      Pour les expo cette saisons je ne vais voir que celles qui m’intéresse vraiment.

  2. bonjour Flo bravo pour avoir réussi à photographier la dernière robe que je trouve sublime mais je n’y ai pas réussi et les photos que j’ai mises sur mon blog ne sont pas terribles.
    J’ai aimé cette expo avec beaucoup d’émotion ma grand mère a travaillé pour la famille Chéruit M

    1. Oh quel bel héritage ! Mon arrière grand mère était couturière aussi dans de grandes maisons 🙂
      Pour la photo j’ai développé une technique très particulière pour prendre des photos discrètement dans les expo. Mais chuuuuut ^^

  3. Je ne lis qu’en diagonale, une fois n’est pas coutume, car je m’y rends très bientôt. Mais rien que l’aperçu, les illustrations et les quelques mot de ci-delà que je vois passer de ton post me donnent encore plus hâte !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s