Jeanne B, l’épicerie-bistrot de Montmartre

La ronde des restaurants parisiens a parfois de quoi agacer. Tous les mois  de nouvelles adresses apparaissent qui sont immédiatement encensées par une critique unanime (Time Out, le bonbon, et cie). Sauf que nombreux sont les établissements qui profitent d’une déco léchée et de serveurs-mannequins en tabliers pour gonfler leur prix.

Attention, je suis moi même toujours à la recherche des derniers établissement tendance, j’ai seulement souvent l’impression que les relations presses primment sur la cuisine elle-même.

Et pourtant, on a parfois de très bonnes surprises.

C’est le cas pour Jeanne B qui a ouvert récemment en grande pompe rue Lepic.

photo-39

995669_675662505784361_1569447878_n

Jeanne B est la petite sœur de Jeanne A, restaurant du 11ème arrondissement (que je n’ai – pas encore – testé). Il s’agit d’un restaurant hybride entre restaurant, traiteur et épicerie. Dès qu’on rentre on ne sait plus ou donner de la tête face à cet immense vitrine où s’exposent saucissons, pâtés en croute, énormes artichauts…  La déco aussi vaut le coup d’œil.

Je vous conseille instamment de réserver ou alors de faire comme nous : arriver tôt et grappiller une table en terrasse (attention cependant il s’ agit uniquement de tables 2 personnes).

Le soir le menu entrée/plat ou plat/dessert est à 23 € le menu complet est à 27 € ce que je trouve plutôt correct compte tenu de la qualité et de la politique tarifaire parisienne. Mais surtout le menu du midi en semaine est à 15€.

J’ai pas mal hésité avant de faire mon choix. Les petits farcis de veau me tentaient bien ainsi que les tomates farcies à la volaille (que j’ai ou goûter dans l’assiette de ma comparse). Finalement mon choix s’ est porté sur le gigot d’agneau de lait, viande que j’apprécie mais que j’ai peu l’occasion de déguster.

photo-35

La viande était parfaite.  Fondante et parfumée et légèrement croustillante à l’extérieur…

Le gratin dauphinois qui l’accompagnait n’a pas fait long feu…

photo-36

photo-37

Pour les desserts,  été oblige nous avons choisi des desserts au fruit : tarte aux abricots et crumble aux nectarines.

photo-38

J’ai trouvé les desserts bons mais un peu en deçà du plat.  La prochaine fois (car il y aura une prochaine fois) je prendrai l’option entrée/plat !

Jeanne B
61 rue Lepic, 18ème

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s