Berlin : au coeur de Mitte

Je poursuis mes carnet de voyage berlinois avec un article un peu fourre-tout !

Rappelez-vous je vous avais laissé à Postdamer Plaz, dans le Berlin moderne. Remontons un peu l’histoire jusqu’à ce triste épisode qu’est la deuxième guerre mondiale.

Checkpoint charlie: c’est l’endroit à ne pas louper pour faire LA photo souvenir clichée de Berlin. Mais avant d’être le point de réunion de tous les touristes de la ville, Checkpoint Charlie était  l’un des postes frontières berlinois qui, lors de la guerre froide, permettait de franchir le mur qui divisait la capitale allemande entre le secteur Ouest et le secteur Est.

On trouve d’ailleurs encore des pans de mur debout tout près. Mais aussi, la trace du mur symboliquement tracé au sol, sorte de fil rouge de la ville.

De Checkpoint Charlie, il est facile de rejoindre Friedrichstrasse, la plus grosse artère commerçante de Mitte. C’est là que se trouvent les Galeries Lafayette conçues par Jean Nouvel, un petit bijou architectural.

Pas très loin de Friedrichstrasse se trouve Gendarmenmarkt (en français : « Place du Marché des Gendarmes »), une des places les plus impressionnantes de la ville. Elle est bordée de part et d’autre par deux cathédrales quasiment identiques à première vue : la Deutscher Dom (« cathédrale allemande ») au sud de la place et la Französischer Dom (« cathédrale française ») en face.

Entre ces deux impressionnantes cathédrales, le Konzerthaus, salle de concert tout aussi magistrale.

Autre place importante de Mitte à quelques “blocs”, Bebelplatz est délimitée à l’est par l’Opéra d’État, à l’ouest par des bâtiments de l’Université Humboldt (plus joli de l’extérieur que de l’intérieur dixit mon amie qui y a étudié), et au sud par la cathédrale Saint-Edwige, la plus ancienne église catholique romaine de Berlin, au dôme vert typique.

Nous avons continué notre balade en nous éloignant un peu de Mitte, en traversant l’île aux musées pour rejoindre l’Alexanderplatz surtout connu pour être le lieu de situation de la Fernsehturm, tour émettrice de signaux de télévision, symbole de la ville et gentiment surnommée “l’asperge”.

Pas loin de l’Alexanderplatz, un étrange bâtiment rouge attire notre attention, il s’agit de l’ancien Hotel de ville, rotes Rathaus.

Enfin, la journée de visite se termine par Nikolaikirche, le plus ancien édifice de Berlin. Cette petite église (comparée aux impressionnante cathédrale vu plus tôt dans la journée) se situe au centre du quartier historique de Nikolaiviertel, où le Berlin d’autrefois a été reconstitué. Un peu kitch mais sympa !

4 commentaires

  1. Mes derniers souvenirs de Berlin remontent à plusieurs années, en plein hiver sous la neige, alors j’avoue que tes photos me font voir la ville sous un autre jour et me donnent bien envie d’y retourner 🙂
    Gros bisous

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s