Lectures du moment : Vian, Salinger et Fannie Flagg

Aujourd’hui aurez droit à, non pas un mais trois comptes-rendus de lecture !

  • Boris Vian – L’écume des jours

4ème de couverture : Un titre léger et lumineux qui annonce une histoire d’amour drôle ou grinçante, tendre ou grave, fascinante et inoubliable, composée par un écrivain de vingt-six ans. C’est un conte de l’époque du jazz et de la science-fiction, à la fois comique et poignant, heureux et tragique, féerique et déchirant. Dans cette œuvre d’une modernité insolente, livre culte depuis plus de cinquante ans, Duke Ellington croise le dessin animé, Sartre devient une marionnette burlesque, la mort prend la forme d’un nénuphar, le cauchemar va jusqu’au bout du désespoir.
Seules deux choses demeurent éternelles et triomphantes : le bonheur ineffable de l’amour absolu et la musique des Noirs américains…

Mon avis : Commençons par le sujet qui fache : je suis restée insensible à l’écriture de Vian. Je culpabilise car c’est un des auteurs préférés de ma mère et j’aurais vraiment, vraiment voulu apprécier, mais non, je suis restée extérieure.

Pourtant j’admire l’écriture, les jeux de mots, la poésie de ce monde totalement surréaliste mais je n’ai pas réussie à y pénétrer. Je crois que je ne suis pas vraiment faite pour les écrivains surréalistes de toute façon.

Du coup j’hésite à lire “J’irai cracher sur vos tombes”. Des conseils ?

  • Fannie Flagg – Beignets de tomates vertes

4ème de couverture : Au sud de l’Amérique profonde, en Alabama, un café au bord d’une voie ferrée… Ninny, quatre-vingt-six ans, se souvient et raconte à Evelyn les histoires incroyables de Whistle Stop. Et Evelyn qui vit très mal l’approche de la cinquantaine et sa condition de femme rangée, découvre un autre monde. Grâce à l’adorable vieille dame, elle peut enfin se révéler, s’affirmer… Une chronique nostalgique et tendre, généreuse et colorée, pleine de saveur et d’humour. Un baume au coeur, chaud et sucré.

Mon avis : Lecture un peu plus “facile” que les deux autres qui m’a vraiment touchée. Fannie Flagg a su créer des personnages extrêmement attachants. En particulier toute la bande de Wistle Stop

Le fait que le roman alterne les époques et les styles (romancé, extraits de gazette…) donne un rythme très fluide.

  • J.D. Salinger – L’attrape-cœur

On termine par mon coup de coeur.

4ème de couverture : Phénomène littéraire sans équivalent depuis les années 50, J. D. Salinger reste le plus mystérieux des écrivains contemporains, et son chef-d’oeuvre,  » L’attrape-coeurs « , roman de l’adolescence le plus lu du monde entier, est l’histoire d’une fugue, celle d’un garçon de la bourgeoisie new-yorkaise chassé de son collège trois jours avant Noël, qui n’ose pas rentrer chez lui et affronter ses parents. Trois jours de vagabondage et d’aventures cocasses, sordides ou émouvantes, d’incertitude et d’anxiété, à la recherche de soi-même et des autres. L’histoire éternelle d’un gosse perdu qui cherche des raisons de vivre dans un monde hostile et corrompu.

Mon avis : Ce roman est totalement magique. Il ne se passe pourtant pas grand chose. L’attrape coeur ne raconte que trois jours de la vie d’Holden Cauldfield et pourtant ces trois jours suffisent à résumer toute la détresse de l’adolescence. Ce sentiment d’être totalement paumé, en décallage avec le monde des adultes…

Le style est un mélange d’argot, de complicité avec le lecteur, de métaphores et d’humour qui parfois vous serrent le coeur.

C’est marrant parce qu’après avoir lu ce roman j’ai eu l’impression que beaucoup d’auteurs contemporain ont essayé de copier Salinger avec de jeunes héros surdoués, mélange d’innocence et de cynisme et une écriture “parlée”. Mais Salinger me paraît aujourd’hui tellement plus juste.

***

Et sinon, j’ai honte mais je n’arrive toujours pas à finir 100 ans de solitude. Mais je me rattrape en dévorant « Les raisins de la colère ». Des coups de coeur récent à me conseiller ?

6 commentaires

  1. « Beignets de tomate verte » figure depuis quelques temps déjà dans ma PAL…tu me donnes encore plus envie de le lire, je crois qu’il va faire un bond au sommet de ma PAL lol;) l’attrape coeur, il me semble l’avoir lu dans l’adolescence…

  2. J’ai pas encore lu l’attrape coeur ! Mais il est dans mes priorités, je DOIS le lire !

    Dommage que tu sois restée insensible à l’écriture absurdesque de Vian, il est l’un de mes auteurs favoris aussi, comme ta maman ! Je suis notamment fan des livres écrit sous son pseudo Vernon SUllivan, ils sont plus poétiques qu’un j’irai cracher sur vos tombes. Je me demande ce que va donner l’adaptation de L’écume des jours par Gondry …

  3. Oh dommage que tu n’ais pas accroché à « L’écume des jours » … Je l’ai découvert ado et depuis, c’est un de mes romans préférés ! Même si je ne suis pas fan de littérature surréaliste ! Mais bon, parfois, on n’accroche pas, on ne sait pas pourquoi …
    En revanche, comme toi, énorme coup de coeur pour Salinger, comme tu dis, ce roman est si juste, encore aujourd’hui 🙂
    Bisous

  4. Si tu n’as pas accroché à L’écume des jours, je te déconseille J’irai cracher sur vos tombes, c’est vraiment un roman étrange, décousu, genre surréaliste, moi j’ai détesté ^^!

  5. Je n’ai pas encore lu « L’ecume des jours », mais c’est vrai que l’histoire est étrange, a ce qu’on m’en a dit. Par contre, « J’irai cracher sur vos tombes » est excellent. Sombre, c’est sûr, et qui amene pleins de questions.. Mais l’histoire amene les réponses et les évenements du livre sont plus…posés dans la réalite.
    personnellement, j’ai beaucoup aimé 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s