Mon agenda culturel du mois de Mai

Comme chaque début de mois voici ma sélection culturelle pour le mois de Mai 😉

  • Au cinéma :

Youhou ! Après de mois de misère cinématographique, le mois de mai arrive avec de belles  promesses, notamment grâce à l’arrivée sur nos écrans des films en compétition à cannes

Le jour où je l’ai rencontré, sortie le 2 mai : La fin de l’année de terminale approche. Jusque-là, George a réussi à s’en sortir sans jamais réellement travailler. Même en arts plastiques, la seule matière qui l’intéresse, il se contente de gribouiller. Il est presque toujours seul, et préfère sécher les cours plutôt que de s’intéresser au bal de promo ou de chercher à s’inscrire dans une université. Et puis un jour, il vole au secours d’une des filles les plus jolies et les plus populaires de l’école en se dénonçant à sa place.
Sally commence alors à s’intéresser à lui. Elle lui fait découvrir son univers, l’invite à des fêtes, l’emmène au musée, sèche l’école en sa compagnie et devient sa meilleure amie. George tombe bientôt amoureux, sans réussir à avouer ses sentiments. C’est alors qu’il fait la connaissance de Dustin, un peintre dont la cote monte. George se met à voir la vie comme un artiste, et Sally comme sa muse.

Un petit film américain indé, j’ai peur que ce soit un peu trop “cliché” (la jolie fille populaire qui tombe amoureuse du weirdo) mais je me laisserai quand même tenter…

Dark Shadow de Tim Burton, le 9 mai : En 1752, Joshua et Naomi Collins quittent Liverpool, en Angleterre, pour prendre la mer avec leur jeune fils Barnabas, et commencer une nouvelle vie en Amérique. Mais même un océan ne parvient pas à les éloigner de la terrible malédiction qui s’est abattue sur leur famille. Vingt années passent et Barnabas a le monde à ses pieds, ou du moins la ville de Collinsport, dans le Maine. Riche et puissant, c’est un séducteur invétéré… jusqu’à ce qu’il commette la grave erreur de briser le cœur d’Angelique Bouchard. C’est une sorcière, dans tous les sens du terme, qui lui jette un sort bien plus maléfique que la mort : celui d’être transformé en vampire et enterré vivant.
Deux siècles plus tard, Barnabas est libéré de sa tombe par inadvertance et débarque en 1972 dans un monde totalement transformé…

hiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii (pas besoin de plus de commentaires)

Moonrise kingdom de Wes Anderson, sortie le 16 mai : Sur une île au large de la Nouvelle-Angleterre, au cœur de l’été 1965, Suzy et Sam, douze ans, tombent amoureux, concluent un pacte secret et s’enfuient ensemble. Alors que chacun se mobilise pour les retrouver, une violent tempête s’approche des côtes et va bouleverser davantage encore la vie de la communauté.

Film qui fera l’ouverture du festival de Cannes 2012. Avec Wes, un coup j’adore, un coup je suis déçue…

Men in Black III de Barry Sonnenfeld, sortie le 23 mai : Un certain Boris voyage dans le temps afin de tuer l’agent K, ce qui déclenchera la fin du monde. L’agent J est donc contraint de retourner dans les années 1960 pour y retrouver l’agent K…

En souvenir du bon vieux temps…

Cosmopolis de David Cronenberg, sortie le 16 mai : Dans un New York en ébullition, l’ère du capitalisme touche à sa fin. Eric Packer, golden boy de la haute finance, s’engouffre dans sa limousine blanche. Alors que la visite du président des Etats-Unis paralyse Manhattan, Eric Packer n’a qu’une seule obsession : une coupe de cheveux chez son coiffeur à l’autre bout de la ville. Au fur et à mesure de la journée, le chaos s’installe, et il assiste, impuissant, à l’effondrement de son empire. Il est aussi certain qu’on va l’assassiner. Quand ? Où ? Il s’apprête à vivre les 24 heures les plus importantes de sa vie.

Cronenberg + Pattinson ?! J’ai hate de voir ça ! (Sélection officielle du festival de Cannes)

Sur la route de Walter Salles, sortie le 16 mai : Au lendemain de la mort de son père, Sal Paradise, apprenti écrivain new-yorkais, rencontre Dean Moriarty, jeune ex-taulard au charme ravageur, marié à la très libre et très séduisante Marylou. Entre Sal et Dean, l’entente est immédiate et fusionnelle. Décidés à ne pas se laisser enfermer dans une vie trop étriquée, les deux amis rompent leurs attaches et prennent la route avec Marylou. Assoiffés de liberté, les trois jeunes gens partent à la rencontre du monde, des autres et d’eux-mêmes.
Adaptation du roman de Jack Kerouac (pas encore lu mais dans mon défi lecture back to Basic) en selection à Cannes.

  • Dans les musées :

Peu d’expo commencent ce mois-ci, raison de plus pour découvrir toutes celles en cours dans les musées parisiens !

Paris vu par Holliwood à l’Hôtel de ville, du 16 mai au 25 août : Rythmée par de nombreux extraits de films et réunissant photographies, maquettes de décor, costumes, et affiches, l’exposition se divise en quatre ensembles, quatre moments de cinéma : le Paris historique du muet, le Paris sophistiqué de la comédie sentimentale, l’apogée du Cancan, aux films fous, virevoltants et coûteux, Hollywood joue enfin dans Paris, depuis les Années 1960.

  • Ailleurs à Paris (et en France)

Le samedi 19 mai c’est la Nuit des Musées et ça se passe dans toute l’Europe. Je l’ai déjà fait deux fois et j’ai adoré ! Plus d’info ici !

11 commentaires

  1. Chouette programme! Hate de voir Cosmopolis et Dark Shadows également. Rajoute a ta liste La cabane dans les bois, étonnant! Loin de ce qu’on peux imaginer. Et pour l’expo, je l’avais pas vu et merci du coup de la faire partager j’irais bien la voir…

    1. J’ai pris conscience de l’existence de ce film juste après la publication de ce billet et j’ai déjà prévu d’aller le voir vendredi soir ! ET vu ce que tu m’en dis j’ai encore plus envie d’y aller !

  2. Dark Shadows est une OBLIGATION ! Depuis le temps que je l’attends ! Idem pour Moonrise Kingdom qui a l’air complètement barré et Sur la Route : impossible de passer à côté d’une adaptation de Kerouac. Même la bande-annonce est poétique !

      1. C’est vrai qu’à Paris, le mercredi ça doit être invivable… Moi j’irai tout de même le jour de la sortie, à Toulouse c’est plus simple niveau monde 🙂

  3. J’attends avec impatience de découvrir Dark Shadows… même si je ne m’attendais pas du tout à un film aussi loufoque avant de voir la bande-annonce ! Tim Burton sous ecstasy et voilà un film rempli de disco ! ^^
    Quant à Moonrise Kingdom, rien que pour voir Bruce en chef scout, je file au ciné ! Aaaaah non cette expo « Paris vu par Hollywood » a l’air géniale. Dire que l’on repart de Paris le 14 mai au soir. 😦 Faudra donc que je remonte d’ici la fin de l’été !
    (euh, faudrait aussi que je me clame avec les points d’exclamation…)

    1. Moi aussi j’ai été surprise par la bande annonce ! Un Tim Burton sous prozac, moi je dis ouiiiiii !
      (moi aussi j’use et j’abuse des points d’exclamation, alors n’hésite pas à en faire usage ici !)
      Bisous

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s