Mon agenda culturel du mois d’Avril

Avec quelques jours de retard voici mon agenda culturel du mois d’Avril :

  • Au cinéma

Je passe sur Titanic 3D, Blanche Neige et My week with Marilyn  qui vont faire grand bruit mais qui ne me tentent absolument pas. A la place j’irai voir :

Au yeux de tous : 673 000 caméras de surveillance et des millions de webcams en France. Un hacker anonyme a piraté toutes les caméras de Paris et observe la ville à son insu. Petits délits et moments d’intimité volés, il voit tout. Jusqu’au jour où un attentat dévaste la gare d’Austerlitz. Sortie le  4 avril. je suis très intriguée par ce film réalisé entièrement à base de vidéos de surveillance.

Pour lui : Franck, la quarantaine, en bonne santé, apprend une terrible nouvelle qui va profondément ébranler sa vie. Comment une famille ordinaire frappée par un évènement extraordinaire va-t-elle apprendre à célébrer, pour lui, la vie avant tout ? Sortie le 4 avril. J’hésite encore à y aller car vu ma vie en ce moment je risque de sortir en larme.

– Radiostars : En plein échec professionnel et sentimental, Ben, qui se rêvait comique à New York, est de retour à Paris. Il rencontre Alex, présentateur-vedette du Breakfast-club, le Morning star de la radio, avec qui ils vont partir reconquérir leur audience sur les routes de France. Sortie le 11 avril.

– Twixt de Coppola : Un écrivain sur le déclin arrive dans une petite bourgade des Etats-Unis pour y promouvoir son dernier roman de sorcellerie. Il se fait entraîner par le shérif dans une mystérieuse histoire de meurtre dont la victime est une jeune fille du coin. Le soir même, il rencontre, en rêve, l’énigmatique fantôme d’une adolescente prénommée V. Il soupçonne un rapport entre V et le meurtre commis en ville, mais il décèle également dans cette histoire un passionnant sujet de roman qui s’offre à lui. Pour démêler cette énigme, il va devoir aller fouiller les méandres de son subconscient et découvrir que la clé du mystère est intimement liée à son histoire personnelle. Sortie le 11 avril.

Nouveau départ :  Père célibataire, Benjamin Mee a bien du mal à élever ses deux jeunes enfants. Espérant resserrer les liens familiaux, il décide de prendre un nouveau départ, plaque son travail et achète une vieille maison sur une immense propriété, qui a la particularité d’abriter un zoo délabré. Plusieurs dizaines d’animaux, ours, tigres et bien d’autres, vivent en effet au Rosemoor Animal Park, où la gardienne Kelly Foster et son équipe dévouée tentent de maintenir les installations tant bien que mal. Sans la moindre expérience, avec très peu de temps et d’argent, Benjamin Mee et les siens vont tout mettre en œuvre pour réhabiliter le zoo et vivre ainsi leur plus grande aventure… le 18 avril. J’avoue être assez intriguée par ce dernier filme de Cameron Crowe.

  • Dans les musées

Après toutes les expos lancées en Mars, le mois d’Avril s’annonce plus calme :

– Circuler à la Cité de l’Architecture et du Patrimoine, musée assez méconnu que j’aime beaucoup. L’exposition offre au visiteur la possibilité de suivre à travers le temps, l’évolution des conceptions urbaines, des espaces urbains et des bâtiments générés par la circulation des hommes à travers les territoires. Circulation bien réelle depuis des millénaires, qui se conjugue aujourd’hui avec les circulations virtuelles. Rues et places, routes, autoroutes ou voies ferrées, ports, caravansérails, gares et aérogares, villes compactes, villes éclatées, sont autant de concepts qui jalonnent l’histoire de nos territoires et qui trouvent leur origine dans le désir de chacun de circuler. A partir du 4 avril.

La collection Jonas Netter, Modigliani, Soutine et l’Aventure de Montparnasse à la Pinacothèque : Jonas Netter est l’un des collectionneurs les plus marquants du XXe siècle, découvreur de talent, d’autant plus inspiré et génial qu’il fut d’une discrétion absolue pendant toute sa vie au point qu’il est encore aujourd’hui inconnu du grand public. Pourtant, sans lui, Modigliani n’aurait sans doute jamais existé, ni Soutine, ni Utrillo. Cette exposition va aujourd’hui lui rendre l’hommage qu’il mérite en permettant enfin au public de découvrir un ensemble d’œuvres absolument étourdissant de beauté, principalement de Modigliani. A partir du 4 avril.

Les maître du désordre, au musée du Quai Branly à partir du 10 avril : L’exposition s’intéresse aux figures du désordre, inscrites au panthéon de nos croyances et des cultures, de Dionysos à Seth Typhon, et aux techniciens, chamanes et autres intercesseurs ici appelés «maîtres du désordre», chargés des négociations avec les forces du chaos.

– La presse à la une à la BNF : Guidé par ces repères chronologiques, le visiteur entre dans le processus de fabrique de l’information, de la diffusion de la dépêche d’agence à la salle de rédaction. Cette plongée au coeur du métier met en lumière la variété des profils (éditorialistes, grands reporters, photo reporters) et l’évolution de la profession, à travers les itinéraires de grandes figures : Émile Zola, Gaston Leroux, Albert Londres, Séverine, Robert Capa… Comptes rendus de procès, reportages de guerre, chroniques sportives ou mondaines montrent la diversité de contenus de la presse et les différentes manières de traiter l’information selon ces grands genres. A partir du 11 avril.

Retrouvez toutes les expo sorties en Mars ici.

  • Ailleurs dans Paris

Pâques à Paris : personnellement je passerai le weekend de Paques en province. mais pour ceux qui restent à Paris, toutes les infos sur les animations prévues à cette occasion ici  et ici 

Et vous quoi de prévu ce mois-ci ?

Un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s