Balade à Paris : Montmartre

Je l’avoue pendant longtemps j’ai été un peu allergique à Montmartre : trop de touristes (même pour moi), rien d’authentique… Et puis j’ai redécouvert Montmartre version poétique, secrète et protégée, et depuis je rêve d’y habiter ! Et puis il faut dire que c’est là que ma mère est née et à vécue les premières années de sa vie. Quand je me balade à Montmartre je me plaie à imaginer la vie de ma grand-mère dans le Montmartre des années 50…

Aujourd’hui je vous livre donc un itinéraire dans Montmartre pour découvrir les charmes du quartier version Amélie Poulain !

Départ à la station de métro Lamarck-Caulaincourt. Remontez alors les escaliers qui relient la rue Lamarck à la rue Caulaincourt et dirigez-vous vers l’avenue Junot. Lors de sa construction, dans les années 1920, les puristes crièrent au scandale, les maisons cubiques Art déco supplantant les fermes et les moulins, derniers vestiges d’un Montmartre campagnard.  Sur le trottoir de droite, vous passerez devant la Villa Léandre, une impasse pavée et bordée de magnifiques villas de style anglo-normand où je rêve d’habiter…

Continuez l’ascension de l’avenue Junot jusqu’à son croisement avec la rue Girardon. Tournez à gauche et marchez jusqu’à la statue de Dalida. Je passe sur le gout douteux de la statue mais c’est à cet endroit que se trouve une des vues de Montmartre que je préfère.

C’est aussi là que débute l’allée des brouillard, petit passage au nom digne d’Harry Potter !

Revenez sur vos pas, rue Girardon et marchez jusqu’au Moulin de la Galette, à l’angle de la rue Lepic. Prendre la rue d’Orchampt. Là, vous pourrez photographier la villa de Dalida, dont l’architecture évoque les massives villas anglo-normandes de Deauville. Au bout de la rue, place Emile- Goudeau, repérez le numéro 13 : le Bateau-Lavoir, l’atelier de Picasso, Braque, Modigliani, Van Dongen et tant d’autres, détruit par un incendie en 1970. Reconstruit, il abrite aujourd’hui des ateliers et des logements d’artistes.

En bas de la place, prendre la rue des Trois Frères, la rue où se trouve l’épicerie d’Amélie Poulain, qui a été rebaptisée Epicerie Colignon suite au succès du film !

Prendre ensuite à droite la rue de Vieuville jusqu’à la place des Abbesses, coeur de Montmartre. Prendre la rue de Abbesses jusqu’àu croisement avec la rue Lepic. Si le coeur vous en dit, en descendant en direction de Blanche, se trouve le café “Les deux moulins”, le café où officie Amélie. Remontez ensuite la rue Lepic jusqu’à la Place de Tertre, au sommet de la butte. C’est aussi un centre d’attraction touristique qui en faibli jamais et qui a tendance à me repousser. Il ne vous reste plus que quelques pas avant d’atteindre le Sacré Coeur. Empruntez la rue Azais et vous y êtes !

Redescendre en douceur par le Square Louise Michelle.

14 commentaires

  1. J’ai été me promener dans Montmartre il y a 15 jours (et je n’ai toujours pas fait le billet que je voulais faire hum).
    Un itinéraire trouvé sur le net, avec certains endroits dont tu parles, mais pas tous!
    Il va falloir que j’y retourne, du coup ^^
    Merci pour cette jolie promenade! 🙂

  2. Très sympa, moi aussi je suis pas fan de Montmartre à cause de son côté trop touristique, mais là tu donnes un autre regard… je vais surement aller faire un tour en suivant le parcours 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s