Mon agenda culturel du mois de Mars

Comme chaque mois voici ma sélection culturelle ! Si le mois de Mars marque le renouveau des expositions parisiennes, côté ciné c’est un peu le désert. Tant pis, je me consolerai avec des DVD et une mise à jour séristique (House, Desesperate et TVP, même pas honte !) ! Voici quand même ma sélection :

  • Au cinéma

Nos plus belles vacances, le 7 mars : Juillet 1976, année de la canicule. Claude, juif d’Algérie arrivé en France quinze ans plus tôt, emmène sa jeune femme Isabelle, ses deux garçons et sa belle mère en Bretagne. C’est Isabelle, ayant pris Claude en flagrant délit d’adultère, qui a choisi pour les vacances le petit village où elle est née. Dès le lendemain de leur arrivée, Bernard et Bernadette, Jacky et Marie-France, deux couples d’amis, les y rejoignent. Au Rocher Abraham, ils sont accueillis avec méfiance par les autochtones à l’accent rugueux comme leurs mains… Principalement au café Pondemer, le café du village où les hommes se retrouvent. Juifs pieds-noirs, bretons catholiques, Parisiens, provinciaux… : la cohabitation n’est pas facile. Mais ce sont des hommes avant tout. Des vrais. Alors peu à peu, avec beaucoup d’humour, avec humanité, avec empathie, les choses vont évoluer, des liens se tisser…

2 days in New York, le 28 mars : Marion (Julie Delpy) est désormais installée à New York, où elle vit avec Mingus (Chris Rock), un journaliste de radio, leurs deux enfants qu’ils ont eus de relations antérieures et un chat. Le couple est très amoureux ! Marion est toujours photographe et prépare son exposition. Son père, sa sœur et son petit copain (qui est en fait l’ex de Marion et qui n’était pas prévu du tout) débarquent à New York pour le vernissage. Le choc des cultures mais surtout les personnalités débridées des trois arrivants vont provoquer un véritable feu d’artifice entre Mingus, un vrai « newyorker », Marion disjonctée sur les bords, son père qui ne parle pas un mot d’anglais, sa sœur toujours en phase avec ses problèmes freudiens, et son petit ami… J’avais beaucoup aimé 2 days in Paris, et j’ai vraiment hâte de découvrir cette version new-yorkaise !

Young Adult,le 28 mars : Originaire d’une petite ville de province où elle s’ennuyait à mourir, Mavis Gary s’est installée à Minneapolis où elle est devenue auteur de romans pour ados. Mais lorsqu’elle apprend que son ex-petit copain de lycée est devenu papa, elle décide de revenir sur les lieux de son enfance pour le reconquérir. Tandis que Mavis semble sûre d’elle et de son pouvoir de séduction, la situation ne tourne pas à son avantage. Elle noue alors une relation peu banale avec un ancien camarade de lycée, mal dans sa peau, qui, malgré les apparences, lui ressemble plus qu’il n’y paraît… J’avoue celui-là j’ai surtout envie d’aller le voir pour la référence à Minneapolis 😉

 

  • Dans les musées

La Pluie au Musée du Quai Branly (à partir du 6 mars) : j’aime les expositions du Quaie Branly et encore plus quand elles entrecroisent plusieurs cultures. Cette exposition explore les différents aspects de la pluie à travers une sélection provenant de différentes aires culturelles, où des objets à forte charge émotionnelle et esthétique côtoient des objets ordinaires ou strictement utilitaires.

Patagonie, au Musée du Quai Branly (à partir du 6 mars) : Après les Maori et les Mayas, le Quai Branly nous offre une exposition sur une autre culture du bout du monde souvent peu connue.  Entre réalité et fiction, la Patagonie suscité depuis de nombreuses représentations visuelles et interprétations notamment dans les textes et légendes qui se sont mélangées les unes aux autres et enrichies au fil du temps

Kabuti, costumes du théâtre japonais à la fondation Pierre Bergé (à partir du 7 mars) : une expo qui fera peut être moins de bruit mais qui m’a l’air très intéressante. Cette exposition propose au public de découvrir, accompagnés de nombreux accessoires, trente-quatre costumes portés lors de représentations de kabuki, une forme théâtrale très populaire au Japon.

Matisse, paires et séries, au Centre Pompidou (à partir du 7 mars) : À travers une sélection exceptionnelle de chefs-d’œuvre de Matisse, provenant des plus prestigieuses collections publiques et privées dans le monde, l’exposition éclaire un aspect singulier de son art : l’exploration répétitive d’un même sujet, d’un même motif, qui permet à l’artiste d’explorer la peinture elle-même.

Tim Burton à la Cinémathèque, à partir du 7 mars : Hiiiiiii j’ai déjà mes billets !!!

Berthe Morisot, au Musée Marmottan-Monet, à partir du 8 mars : première rétrospective de l’œuvre de Berthe Morisot (1841-1895) présentée à Paris depuis près d’un demi-siècle. 150 peintures, pastels, aquarelles, sanguines et fusains, provenant de musées et de collections particulières du monde entier, permettent de retracer la carrière de la plus illustre des femmes impressionnistes. Une peintre que j’aime beaucoup.

Dans les coulisses du film d’animation, au musée de la Poste, à partir du 12 mars : Cette exposition interactive évoque plus d’un siècle d’histoire, du premier dessin animé aux images de synthèse. Elle dévoile l’envers du décor. En effet, le visiteur découvre les étapes de réalisation de deux types de film : l’un en 2 dimensions et l’autre en images de synthèse 3 dimensions.

Degas et le nus au Musée d’Orsay à partir du 13 mars :  Cette exposition explorera l’évolution de Degas dans la pratique du nu, de l’approche académique et historique de ses débuts à l’inscription du corps dans la modernité au cours de sa longue carrière.

Beauté animale, au Grand Palais, à partir du 21 mars :A travers des œuvres majeures, l’exposition explore les rapports que les artistes, souvent les plus grands peintres et sculpteurs, entretiennent avec les animaux. Elle montre que le lien entre art et science, entre notre soif de connaissance de l’animal et notre fascination pour sa beauté, continue d’être étroit. Peintures, dessins, sculptures, photographies, célèbres ou insolites…

Le Crépuscule des Pharaons au Musée Jacquemart- André à partir du 23 mars : Pour la première fois, une exposition aborde l’art du dernier millénaire de l’histoire pharaonique (1069-30 avant notre ère), véritable renaissance de la culture égyptienne. Au cours de cette période rythmée par une succession d’invasions, l’Égypte s’ouvre à de multiples influences : des souverains libyens de la XXIIe dynastie jusqu’à l’occupation d’Alexandre le Grand s’exprime un brillant renouveau artistique, bien loin de correspondre à l’image décadente qu’on a longtemps voulu lui donner.

Helmut Newton au Grand Palais, à partir du 24 mars : première rétrospective en France du photographe mort en 2004. Sulfureux, parfois choquant, l’œuvre de Newton a cherché à restituer la beauté, l’érotisme, l’humour, parfois la violence que sa sensibilité lui permettait de relever dans les rapports sociaux des mondes qu’il fréquentait : la mode, le luxe, l’argent, le pouvoir.

  • Ailleurs dans Paris

Anniversaire Colette (10 et 11 mars) : la fameux concept store de la rue Saint Honoré fête ses 15 ans. Et comme Colette ne fait rien à moitié, c’est un véritable carnaval ! Au programme : Sous une tente de 4000 m² au coeur du Jardin des Tuileries, stands de nourriture, animation, beauté et mode en accès libre !

Festival du livre culinaire (du 7 au 11 mars) : Ce festival concocté depuis 2009 présente les grands crus littéraires du rayon cuisine, et récompense les meilleurs ouvrages culinaires parus dans l’année.

Le salon du Livre de Paris (du 16 au 19 mars) : Au programme : des dédicaces, des débats, des tables rondes et des enregistrements d’émissions de radio et de télévision. Cette année c’est la littérature japonaise qui est à l’honneur.

Le printemps du Cinéma (du 18 au 20 mars) : partout en France des séances de cinéma à 3,50 €.

17 commentaires

  1. J’avais adoré 2 days in Paris et je ne savais pas qu’un autre « volet » etait en preparation ! Merci de l’info, je suis impatiente de voir ce que ça va donner !

  2. seulement 3 films à voir en mars?? j’avoue que de mon coté j’ai pas encore listé le mois, mais si c’est aussi le désert ,je vais avoir du mal à trouver 3 films chaque semaine pour ma sélection :o)
    curieux aussi de voir la version américaine du film effectivement bien drole de julie delpy
    bonne journée

    1. Ce n’est que ma sélection personnelle et je suis assez difficile 😉 Et puis j’ai des films du mois de février à rattraper !
      Bon weekend (j’anticipe !)

  3. Moi aussi, j’ai mon billet pour Tim Burton! 😉 J’irais bien voir Helmut Newton et l’expo à Jacquemart-André. J’adore ce musée! Voilà en tous les cas, un beau programme pour mars! 🙂

    1. Oui il y a de quoi faire ce printemps niveau expos !
      Je connais peu le musée Jacquemart-André, ce sera l’occasion de le découvrir !

  4. J`espere que tu ne seras pas trop decue par « Young Adult », perso je n`ai pas ete emballee (et on ne voit pas beaucoup Minneapolis)…
    En revanche, le film de Julie Delpy me tente bien! ;o)

  5. Tout ça !!
    Remarque tu as raison, j’ai l’impression que depuis que je travaille un peu en décalé, je fais bien moins de choses … 😦
    Gros bisous

  6. J’ai vu Young Adult ce week-end et l’affiche ne correspond absolument pas au type de film … Je te laisse le découvrir mais j’ai pas vraiment aimé, je m’attendais à une vraie comédie 😦

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s