Cette semaine au cinéma : Sherlock Holmes et Detachment

En ce lendemain de jour de sorties cinéma, je vous parle de deux films qui n’ont absolument rien à voir mais que j’ai vu la semaine dernière

  • Detachment

Le pitch : Henry Barthes est un professeur remplaçant. Il est assigné pendant trois semaines dans un lycée difficile de la banlieue new-yorkaise. Lui qui s’efforce de toujours prendre ses distances va voir sa vie bouleversée par son passage dans cet établissement…

Mon avis : C’est un film que je recommanderais à tous ceux qui rêvent des Etats Unis version New York aseptisé. Tony Kaye nous plonge ici dans l’Amérique sombre et violente de tous ceux qui n’ont pas les moyens de s’offrir une école privée. Le constat est sans appel : violence, mal être, démission totale des parents et de beaucoup de profs… L’école publique américaine est au bord de la dépression, comme le héros de Tony Kaye, Adam Broody dans ce qu’il fait de mieux : grand échalas désabusé qui traîne ses propres fantômes du passé. Certe Tony Kaye ne propose pas de solution et se contente de constater (comme il lui a été reproché dans certaines critiques), mais est-ce vraiment son rôle ? Mon reproche porterait plutôt sur la réalisation façon documentaire qui m’a un peu dérangé au début mais à laquelle je n’ai plus prêté attention après le premier quart d’heure.

  • Sherlock Holmes II

Le pitch : Sherlock Holmes a toujours été réputé pour être l’homme à l’esprit le plus affûté de son époque. Jusqu’au jour où le redoutable professeur James Moriarty, criminel d’une puissance intellectuelle comparable à celle du célèbre détective, fait son entrée en scène… Il a même sans doute un net avantage sur Holmes car il met non seulement son intelligence au service de noirs desseins, mais il est totalement dépourvu de sens moral. Partout dans le monde, la presse s’enflamme : on apprend ainsi qu’en Inde un magnat du coton est ruiné par un scandale, ou qu’en Chine un trafiquant d’opium est décédé, en apparence, d’une overdose, ou encore que des attentats se sont produits à Strasbourg et à Vienne et qu’aux Etats-Unis, un baron de l’acier vient de mourir…
Personne ne voit le lien entre ces événements qui semblent sans rapport, hormis le grand Sherlock Holmes qui y discerne la même volonté maléfique de semer la mort et la destruction. Et ces crimes portent tous la marque du sinistre Moriarty. Tandis que leur enquête les mène en France, en Allemagne et en Suisse, Holmes et Watson prennent de plus en plus de risques. Mais Moriarty a systématiquement un coup d’avance et semble tout près d’atteindre son objectif. S’il y parvient, non seulement sa fortune et son pouvoir seront sans limite, mais le cours de l’Histoire pourrait bien en être changé à jamais…

Mon avis : je risque de m’attirer les foudres des fans de Rober Downey Jr, mais je me suis clairement ennuyée pendant ce film ! Il faut dire qu’en matière de comédies/films d’action je suis plutôt difficile… Je ne suis absolument pas contre un bon film mêlant aventure et humour (cf mon adoration absolue pour la saga des Indiana Jones), à condition que ce soit bien fait. Ici on retrouve exactement les mêmes effets que dans le premier Sherleck Holmes, sympa la première fois mais qui lassent à la longue. Les traits d’humour des personnages peinent à me décrocher un sourire et je ne parle même pas de l’esprit de Conan Doyle qui semble s’être totalement volatilisé… Avant que vous ne vous déchainiez dans les commentaires : je n’ai pas dit que c’était un mauvais film (à cet égard je crois qu’Happy New Year était bien pire), mais que si je n’avais pas accompagné des amis, je n’aurais certainement pas déboursé 5 ,50€ (prix étudiant ^^) pour ce film !

11 commentaires

  1. Je ne pense pas aller voir ces deux films. Le pitch du 1er ne m’inspire pas trop et le 2e… tu ne m’en donnes pas envie 😉 J’ai adoré lire Sherlock Holmes mais ne vois pas les adaptations !
    Ca donne envie d’aller au ciné tout ça !

  2. Duex films que j’aimerais beaucoup voir, même si Sherlock a la même recette que pour le premier, de temps en temps ça fait du bien! Mais en revanche : où es-tu allée pour avoir ce tarif là?! 🙂

  3. Je voulais voir The detachment, mais ton avis ( et la critique presse) me feront sans doute choisir autre chose !

    Le 1er Sherlock m’avait déçu. Je l’avais d’office écarté.

  4. J’ai vu Sherlock Holmes 2 et bizarrement j’ai passé un bon moment alors que je n’avais pas apprécié le premier volet ; quant à The Detachment j’avoue que je suis dubitative…

  5. J’avais beaucoup aimé le premier Sherlock et j’ai de nouveau passé un très bon moment devant celui-ci. Moi qui ne suis pas très films d’action (à part le genre Indiana Jones) je trouve ceux-ci à mon goût, sans doute surtout parce qu’ils se passent au XIXe siècle et que l’esthétique est soignée, comme les dialogues dont j’ai apprécié l’humour, et je succombe totalement au charme des 2 acteurs, et j’aime beaucoup la musique. En revanche, le point négatif est le montage beaucoup trop rapide des scènes d’action.
    Il faut dire que je n’ai jamais lu Conan Doyle et je comprends tout à fait que l’on puisse ne pas apprécier une adaptation, étant moi-même très difficile quant aux adaptations de livres que j’aime (je crains le pire en voyant la bande annonce de « Bel Ami », mon roman préféré, qui m’a l’air massacré et pas tourné en France). Et par exemple, je n’ai pas aimé ce que Spielberg a fait de Tintin. Bref, ayant plutôt eu des avis positifs sur ce Sherlock (même dans la blogosphère spécialisée en cinéma), j’ai été intéressée par ton opinion.

  6. Je n’ai vu aucun de ces deux fillms mais Detachment me tente bien … en tout cas les critiques donnent envie et ça sort un peu de ce qu’on a l’habitude de voir !

  7. Je vais voir Detachment très bientôt, il a l’air vraiment bien même si les critiques américaines sont un peu « méchantes » le concernant.

  8. Je n’avais pas vu le premier Sherlock Holmes car on ne me l’avait pas vraiment conseillé (comprendre qu’on me l’avait même déconseillé). Et en allant voir le second, forcément, je n’ai pas pu être lassée. Au contraire, j’ai trouvé ça vraiment sympa. Un humour un peu pince sans rire que j’ai beaucoup aimé. 😀

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s