Recette du dimanche : calissons (et résultats du concours de Noël)

Vous avez été plus de 60 à participer à mon concours, je vous en remercie ! Je ne penserais pas attirer autant de participants… Sans plus attendre voici le résultat… La gagnante est : Amandine !

Quand à la recette qui a remporté le plus de voies, il s’agit du Raspberry Swirl Cheesecake Cupcakes ! J’avoue que je suis ravie car c’était également ma préférée 😉
Pour tous ceux qui avaient votés pour une autre recette, ne vous inquiétez pas j’ai l’intention de TOUTES les réaliser.

En attendant voici une recette « qui en jette », idéale pour les fêtes de fin d’année, pour accompagner le café ou pour offrir : les calissons.

Je tiens la recette d’un livre offert par une amie pour mon emménagement : le coffret « Calissons Maison » de Marabout. Je ne suis pas hyper fan des coffrets qui fleurissent à mon sens à tort et à travers dans les rayons livres de cuisine de nos librairie mais dans ce cas je trouve le coffret bien pratique étant donné que les moules à calissons sont par ailleurs assez difficiles à trouver. Mais rien ne vous empêche de réaliser cette recette sans moules adaptés. Qui a dit que les calissons étaient forcément ovale ?

J’ai toujours adoré les calissons et je croyais qu’il était quasi impossible de les réaliser soi même. En réalité la recette est bien plus simple qu’il n’y parait. Le plus dur étant de réunir les bons ingrédients ! Voici donc mes petits conseils : j’ai trouvé le melon confit et les feuilles azyme chez G Detou à Paris (il en existe également une boutique à Lyon). J’ai remplacé les oranges confites par un mélange de fruits confits Vahiné.
Enfin sachez que la recette est assez longue à réaliser étant donner que la pâte doit reposer à différent moment.

Pour une vingtaine de calissons :

300g de poudre d’amandes
200g de sucre glace
220g de melon confit orange
2 c. à s. de fleur d’oranger
1 feuille azyme de 32 x 23 cm

Glaçage:
150g de sucre glace
35g de blanc d’oeuf

1. Mélanger la poudre d’amande et le sucre glace. Faire sécher le mélange 30 min sur une plaque à 120°.

2. Mixer les fruits confits coupés en morceaux à pleine puissance afin d’obtenir une pâte de fruits très fine.

3. Ajouter la fleur d’oranger. Mixer à nouveau. Verser enfin le mélange poudre d’amande/sucre et mixer 1 min jusqu’à obtenir une boule homogène se détachant de la paroi du robot.

4. Couvrir le plan de travail d’une feuille de papier sulfurisé. Y déposer une feuille azyme, côté quadrillé en dessous. Façonner la boule de pâte et l’aplatir légèrement. Préparer un bol d’eau tiède. Étaler la pâte sur la surface de la feuille azyme pour obtenir une épaisseur d’environ 8mm. (Si la pâte colle au rouleau, humidifier celui-ci).

Laisser sécher à température ambiante dans un courant d’air pendant une heure.

5. Étendre un torchon propre sur le plan de travail. Retourner la pâte sur le torchon, feuille azyme sur le dessus. Détailler les calissons en pré-découpant la feuille azyme : poser l’emporte-pièce dessus, découper l’épaisseur de la feuille azyme en suivant l’intérieur de l’emporte-pièce avec la lame d’un couteau. A l’aide du creux de la main, presser l’emporte pièce d’un coup sec. Détacher le calisson et le mettre sur une plaque.

6. Le glaçage : mélanger doucement le sucre glace et le blanc d’oeuf au fouet puis plus énergiquement pour obtenir la consistance d’une crème épaisse et homogène. A l’aide d’une spatule (ou d’un couteau), napper chaque calisson. Lisser les contours au doigt.

Laisser sécher les calisson à l’air lire 40min ou 5 à 6 min au four à 120°.

Encore meilleur le lendemain !

4 commentaires

  1. C’est de chez moi les calissons !
    Sur Aix en Provence, il y a plusieurs fabriques ( Léonard Parli, Entrecasteaux, Confiseries du Roi René, Béchard, …), chacune avec une recette (secrète bien sur ) et exclusive qui leur donne un goût différent .
    J’ai eu la chance de voir fabriquer en live les calissons de la chocolaterie Puyricard ( ainsi que leurs chocolats , faits de façon artisanale sans conservateurs, sans congélation ni saletés chimiques ), j’adore la couleur « rayon de soleil » de la pâte à calissons.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s