Celle qui n’aimait pas New York

Avec un titre pareil je m’apprète à déclencher un lynchage collectif, que-dis-je la vindicte populaire tant New York semble faire l’unanimité sur la blogosphère et au delà. Une de ces choses que l’ont ne peut que adorer comme les nouveau-nés, le Nutella ou le chanteur M (ne vous méprenez pas, j’adore M). J’avoue que j’exagère largement : je n’ai pas détesté NY, loin de là (d’autant plus que j’envisage sérieusement de chercher un job là bas maintenant que j’ai le barreau de NY). Non, disons plutôt que je n’ai pas eu le coup de cœur attendu.

 

Il faut dire que je partais avec de très fortes attentes. Bercée depuis mon plus jeune âge par la série Friends dont j’ai usé les DVD jusqu’à la moelle, je rêve d’aller à NY depuis que j’ai vu Joey boire sa première tasse de café au central Perk. J’ai toujours cru que ce serait la ville ultime pour une fille comme moi, urbaine dans l’âme, curieuse et aventurière. Je pensais tomber éperdument amoureuse de cette ville et bien…Non,  j’ai été presque déçue.

J’avoue qu’il m’en a fallut du courage pour l’avouer. J’avais tellement l’impression que l’on se doit d’aimer NY.

J’ai donc tenté de comprendre les raisons de ma tiédeur :

1. Je m’y suis rendue à un des pires moment de l’année dernière. Je stressais tellement pour la santé de ma mère que je n’ai pas pu profiter à fond de cette semaine à NY. En plus je m’imposais de rentrer tous les soirs à 19h maxi à l’appart que nous avions loué pour réviser mes exams (j’ai séché une semaine de cours trois semaines avant les partiels de fin d’année pour pouvoir partir).

2. Je suis partie trop tard, après plus de 8 mois passés aux US. Je pense que c’est une des principales raisons. Contrairement aux français qui mettent pour la première fois les pieds à NY je n’ai pas trouvé tout grand, je ne suis pas tombée sous le charme de la scénographie des magasins Abercrombie, Urban Outfitter and co, je n’ai pas été étonnée par l’amabilité des new-yorkais (qui sont des pitbull comparé aux habitants du Minnesota), je n’ai pas eu d’épiphanie culinaire en goûtant un NY cheesecake (je l’avais déjà eu à la cheesecake Factory à Chicago)… En fait j’avais déjà vécu toutes la plupart de ces expériences à Minneapolis, Chicago, ou LA.

En fait le réel problème c’est que j’ai eu l’impression de connaître déjà la ville. Après avoir visionné des heures et des heures de séries, films et documentaires se déroulant à NY et avoir vu les photos de voyage de tous mes proches qui se sont rendu dans la Grosse Pomme, je n’ai tout simplement pas eu de surprise. Contrairement à Chicago pour laquelle je ne m’attendais à rien du tout et où j’ai été surprise par la beauté architecturelle et le dynamisme culturel.

Mon avis cependant est loin d’être arrêté et je ne demande qu’à retourner à NY, dans de meilleures conditions pour moi aussi tomber sous le charmes de la Big Apple…

Bref ce qui ce voulait un article introductif à mes futur carnets de voyage (car non vous n’y échapperez pas) vire à la confession. Et vous, NY coup de cœur ou coup de tiède ?

40 commentaires

  1. Bon je ne vais pas te donner mon avis sur NY parce que je pense que tu le connais déjà 😉 Pour tout te dire, ce n’est pas non plus la première ville américaine que j’ai découverte (et oui !) puisque NAGUÈRE (oui, j’étais mineure dans ce temps là… je suis vieille !) j’avais passé 1 mois à Boston juste avant (d’ailleurs, je suis CERTAINE que tu adorerais la ville car le cadre de vie y est fantastique: + calme et – stressant que NY mais tout aussi vivant, paysage architectural magnifique, belles plages, espaces verts superbes, une vraie histoire, une vie culturelle à tomber… merde, c’est ce barreau là que tu aurais du passer ;))

    (zut, je sais plus ce que je voulais dire) (ah si !)
    Et donc, y’a pas de honte à ne pas avoir eu de coup de cœur pour NY et contrairement à ce que tu penses, tu es loin d’être la seule ! J’ai déjà discuté pas mal de fois avec des gens pour qui New York, bah bof ! Et principalement pour la même raison que toi: l’impression de déjà connaître la ville, ne pas se sentir dépaysé, pas de surprise… Après, effectivement, les conditions dans lesquelles tu as pu découvrir cette ville ont loin d’avoir été idéales mais tu as largement le temps d’y retourner (avec une excuse officielle à la clé en plus !). Bref, si d’aventure, un jour (qui sait ?!) on se retrouvait là-bas en même temps, je me mets au défi (?!) de te faire apprécier cette ville qui ne cesse de me surprendre à chaque passage ! C’est dit 😉

    Ah et sinon, je n’ai pas du rencontrer les bonnes personnes à Chicago mais globalement, je les ai trouvé – sympas que les New Yorkais (enfin dans le sens + froids du moins !)… M’enfin, c’est pas en moins d’une semaine qu’on peut se faire un avis, hein… I’ll be back 😉
    (désolée pour le roman !)

    1. Bon on en a déjà discuté sur Twitter mais Boston fait incontestablement partie de mes prochaines destinations ! Tout le monde m’en a dit le plus grand bien.
      Quand à NY j’ai bien l’intention d’y retourner, voire même d’y travailler. Et puis je n’y suis restée qu’une semaine comme tu dis c’est bien trop court pour se faire un avis !
      J’accepte avec plaisir ta proposition, c’est toujours mieux de découvrir une ville avec quelqu’un qui la connait déjà bien et l’apprécie !

  2. Merci de ton article sincère. on ne « doit » pas adorer NY. Je n’y suis pas encore allée mais comme toi, j’en attends beaucoup et je me prépare à être déçue.
    Mon rêve à moi c’était San Francisco. J’y suis restée une semaine et j’ai mis quelques jours à l’apprécier.
    Tu l’apprécieras peut-être plus lors d’une 2ème visite en te découvrant des quartiers qui t’attireront plus…. ou pas.

    J’ai entendu énormément de bien de Boston et Chicago.

    1. J’ai adoré San Francisco, je rêve d’y retourner !
      Je compte bien retourner aussi à NY pour (re)découvrir la ville dans de meilleures conditions.
      Je te souhaite tout de même de tomber sous le charme le jour ou tu t’y rendra !

  3. OMG, c’est la première fois que je vois quelqu’un qui partage mon avis! Comme toi je connaissais bien trop les Etats-Unis avant de découvrir New York l’année dernière, et même si l’image de la ville me fait toujours autant rêver, je dois dire que l’expérience d’y passer quelques jours m’a déçue, je m’attendais à quelque chose de plus extraordinaire, un sentiment plus énorme, mais en fait je n’ai ressenti d’émotion que le premier jour lorsque je suis montée sur le Rockefeller.
    Donc voilà, YOU ARE NOT ALONE haha.
    Je crois que je serai bien plus surprise par Los Angeles ou San Francisco par exemple (enfin j’espère).
    Bisous!

    1. Tu décrit exactement ce que j’ai ressenti, je m’attendais à être complètement transportée mais rien…
      Par contre j’ai adoré San Francisco et Chicago !
      Bisous

  4. Tu as raison quand tu dis que la ville semble faire l’unanimité, en tout cas en y reflechissant, je ne connais personne qui dit ne pas l’aimer. C’est amusant !
    J’y suis allée une seule fois, il y a fort longtemps, et j’ai beaucoup aimé… En effet, c’est la première ville des Etats Unis que je découvrais et donc j’étais totalement émerveillée. Comme tu le dis, il faut peut etre laisser une deuxième chance à la ville de te séduire !

    1. Perso je n’ai encore jamais mis les pieds à NY ni aux states! Maintenant je comprends quand tu dis avoir l’impression de déjà connaitre la ville, entre toutes les séries et toutes photos qu’on a pu voir ici ou là…et puis le « choc » est forcément moindre quand tu as déjà passé plusieurs aux states! Maintenantj, je pense que c’est une ville bourée de charme et pour laquelle on ne peut rester indifférente. Les conditions de ta 1ere visite étaient loin d’être optimales mais après une 2ème visite peut être succomberas-tu totalement??? Pour ma part, je rêve de fouler un jour le sol New-yorkais…Des bises

  5. Effectivement tu n’as pas découvert N.Y dans les meilleures conditions possibles mais ceci dit je comprends tout à fait ton sentiment (et pourtant j’adore N.Y) car un de mes voyages aux Etats Unis m’a laissé la même impression que toi.
    Pour la petite histoire c’était à Miami et tout ce bling bling m’a donné l’impression d’être dans un (mauvais) clip de hip hop. Pourtant beaucoup de personnes ont adoré cette ville donc forcémment je me dis que j’ai du louper quelque chose o_O
    Peut être qu’un prochain séjour dans d’autres conditions et avec moins d’attentes te fera voir la ville sous un angle différent 😉

    1. Déjà que je ne suis pas tres attirée par Miami à la base ton commentaire me donne encore moins envie d’y aller !
      Pour ce qui est de NY je compte bien y retourner pour (re)découvrir la ville !

  6. Je n’ai malheureusement jamais mis les pieds à NY c’est mon rêve pour mes 30 ans ! Je comprends parfaitement ce que tu veux dire, il y a un proverbe japonnais qui dit : « Qd on s’attend à rien nous ne sommes jamais déçus » je pense que l’inverse est vrai, lorsque nous avons de trop grosses espérénces on peut être déçu !
    Bonne journée,

  7. Je rêve d’aller à New York, malgré tout ce que l’on en dis et tout ce que l’on en voit je n’arrive pas à m’en faire une image et j’aimerais beaucoup la découvrir par moi même mais je comprends ce que tu veux dire, c’est un peu comme un film ou un livre dont tout le monde et qui toit ne te fais pas le même effet.
    Bises

    1. Oui c’est à peu près ça ! J’ai l’impression de ne pas ressentir ce que tout le monde ressent !
      Je te souhaite d’y aller un jour car c’est une ville incroyable malgré tout ce que j’en dit !

  8. J’y suis allée petite, mon souvenir est donc assez vague. Mais dans tous les cas, ça n’est pas la ville où j’ai envie de retourner en priorité.
    J’ai été beaucoup plus impressionnée par Los Angeles et Las Vegas.
    La différence d’âge et de condition, peut être. Mais je sais que je retournerais dans ces 2 villes; NY, on verra.
    Je peux donc très bien comprendre! 🙂 Et puis, chacun ses goûts, après tout!

  9. J’aime beaucoup NY mais rien ne remplacera Chicago, la meilleure ville à mon goût dans tous les US!! Je pourrais me passer de NY sans soucis mais il m’est impossible de ne pas imaginer un jour mon retour à Chi-town 😉

  10. Je comprends bien ton point de vue. Pour ma part n’ayant jamais mis les pieds là-bas, je pense que la déception sera moins grande le jour où j’aurais la chance d’y aller!

  11. Tu as raison de dire que la première fois que l’on met les pieds à NYC, si on arrive de France, ou même d’Europe, on trouve tout grand, énorme et magique avec tous ces grands buildings, ces lumières… En tout cas, c’est ce que j’ai ressenti! Et puis, c’était différent de ce que j’avais connu en Allemagne ou même au Chili, et en plus, c’était mon premier voyage avec une amie, tout était nouveau pour moi.
    Ca a été un réel coup de coeur pour ma part et j’en ai profité à 100% et j’ai tellement aimé que je voudrais y retourner!

    1. Tu décris exactement ce que mes amis et ma mère ont ressenti en allant à NY et que justement je n’ai pas connu !
      Mais je n’ai pas dit mon dernier mot…

  12. Moi aussi la première fois j’ai été déçue car j’avais trop d’attentes + les conditions n’étaient pas les meilleures pour diverses raisons. Mais depuis, j’y suis retournée deux fois et j’ai toujours adoré !
    Bises d’Argentine !

  13. J’ai vu dernièrement le film « Code Source » et je dois dire que je suis tombée en admiration devant la ville de Chicago. Bon, même si une bonne partie du film se situe dans un train, il y a des vues d’hélico qui montre une ville surprenante avec tous ces ponts bien alignés et perpendiculaires à la ville. Et puis j’ai reconnu cette fameuse statue en forme de boule dans lequel se reflète notre image. J’ai pensé à toi car c’est là que je l’ai vu la première fois. Du coup, je veux aller à Chicago maintenant 🙂

  14. Pour ma part, ni l’un ni l’autre puisque c’est un endroit (tous comme les USA tout court d’ailleurs) qui ne m’a encore jamais vu. Et j’en rêve !
    Mais peut-être que si je partais aux US, ce serait en direction de Chicago plus que de New York car une amie y vit à moins de deux heures et elle s’y rend très souvent. 🙂
    Mais quoiqu’il en soit, j’espère bien y aller ne serait-ce qu’une fois. 🙂

  15. Et bien en ce qui me concerne, New York est la seule ville des EU que je connaisse et, même si je n’y ai passé que 2 jours et demi, j’ai adoré et je rêve d’y retourner plus longuement. J’ai tout de suite compris que, comme Paris, c’était une ville où je me sentais bien, que je ne m’y sentais pas perdue et que je pourrais y vivre… mais ça, ça n’arrivera certainement pas. Bref, moi j’avais surtout des références historiques et cinématographiques (j’y suis allée avant que « Friends » entre dans ma vie) et j’en ai eu un très faible aperçu mais qui m’a comblée. En outre, j’ai pu visiter les tours jumelles et atteindre leur sommet… ce qui est devenu un moment historique…
    J’espère que tu appréciera davantage la ville la prochaine fois, mais il n’est pas du tout obligatoire d’aimer ! En fait, j’apprécie particulièrement les gens qui ont des opinions ou des goûts à contre courant et je peux te dire que je n’aime pas du tout M, que je ne suis pas gaga des nouveaux-nés … et je n’ai pas rencontré grand monde qui soit comme moi ! en revanche j’adore le Nutella… nobody’s perfect 😉
    Voilà, tout ça pour te dire que le fait que tu n’aimes pas NY te rend encore plus sympathique à mes yeux !

  16. Pour ma part, il me suffit de voir la première photo pour être tout de suite enchanté! Il faudrait être un oiseau pour apprécier chaque ville et chaque endroit à sa juste valeur, c’est peut être ça le problème 🙂 Mais il n’apprécierait peut être pas un New York cheesecake (ou qui sait). Cette ville aux mille cultures qui marie si parfaitement urbanisme et culture (tiens ça rime même 🙂 il faut tout simplement l’adorer, sinon l’aimer. Pour certains c’est un coup de foudre, pour d’autres un amour découvert aprés plusieurs rendez-vous, mais au bout du compte,… on l’aime tous 🙂

  17. Franchement je reviens de 5 jours à New York et ne suis vraiment pas emballé. Peut-être i y a a 25 ans c’était bien mais là bof bof. Si c’était le 1er voyage de ma vie j’aurais sans doute mieux apprécié mais il y a maintenant tellement de ville qui sont largement mieux dans le monde et à tout point de vue

  18. J’ai vécu un an a NY: le cauchemar. Gris, sale, vieux, puant, population pas glamour du tout. On s’y ennuie à mourrir, il faut payer pour tout. J’avais passé qq mois a Atlanta que j’adore, donc New York ca été la grosse deception ou l’impression de revenir dans les années 80 à Bombay. Mais bon, il faut bien entretenir le mythe pour depouiller les touristes.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s