Mon agenda culturel d’Octobre

comme chaque début de mois, je vous livre mes repérages culturels pour le mois à venir :

Dans les musées :

Le mois d’Octobre risque d’être particulièrement chargé. Avec le début du stage et mon installation à Paris je n’ai pas eu le temps de voir les expos debuttant en septembre que mon agenda se rempli déjà de nouvelles expo commençant ce mois-ci !

Sempé : l’expo que je tiens le plus à voir. Je suis une fan inconditionnelle du dessinateur. Le cadeau idéal à me aire : son album de dessins de New York (j’dis ça j’dis rien). A l’hôtel de ville de Paris, du 21 octobre au 20 février.

– Cézanne, Matisse, Picasso… L’aventure des Stein : Annoncée comme une des grandes expositions de cette année, l’exposition dresse le portrait de la famille Stein, composée de personnalités hors-norme, et éclaire l’importance de leur patronage pour les artistes. Elle montre comment les Steinont contribué à imposer une nouvelle norme en matière de goût dans l’art moderne. Au Grand Palais, du 5 Octobre au 16 janvier.

Diane Arbus : première restrospective en France sur la photographe New Yorkaise. Jeu de Paume, à partir du 18 octobre.

Edward Hopper : L’exposition, première manifestation d’envergure à lui être consacrée, propose une rétrospective de l’oeuvre du peintre à travers une large sélection de peintures, aquarelles, gravures et illustrations. Au Grand Palais, à partir du 6 Octobre.

– Cézanne et Paris : Si le peintre est souvent associé à la Provence, il fut aussi un admirateur de la capitale. Au musée du Luxembourg, à partir du 12 Octobre.

Maori : Après les Maya, le quai Branly s’attaque à la culture maori à travers 250 oeuvres issues des collections du musée Te Papa Tongarewa de Nouvelle- Zélande qui l’a conçue et réalisée. A partir du 4 Octobre.

 Au royaume d’Alexandre le Grand : Cinq cents œuvres retracent l’histoire de la Macédoine antique depuis le XVe siècle avant notre ère jusqu’à la Rome impériale. Au Louvre, à partir du 13 Octobre.

Le peuple de Paris au 19ème siècle : L’exposition dévoile l’histoire d’une catégorie sociale qui déserte depuis quelques décennies le Paris intra muros. Au musée carnavalet, à partir du 5 octobre.

L’hôtel Particulier : Un des éléments architecturaux de Paris que je préfère ! A la cité de l’architecture et du Patrimoine, à partir du 5 octobre.

Expressionismus: Cette exposition présente une étude inédite de l’Expressionnisme allemand. Ce mouvement pictural sera envisagé à travers la confrontation de ses deux courants fondateurs, Der Blaue Reiter et Brücke. A la Pinacothèque, à partir du 13 Octobre.

Au cinéma :

Toast de S.J. Clarkson  : « Un cuisinier qui écrit » : c’est ainsi que se définit Nigel Slater, par ailleurs animateur de sa propre émission de télévision à la BBC. Adapté de son livre de souvenirs, « Toast » est une savoureuse lettre d’amour aux goûts et aux odeurs de l’enfance qui l’ont accompagné dans son passage à l’âge adulte, et un délicieux mélange de larmes et de rire. Car, à la mort de sa mère, l’enfant dispute l’amour de son père à la gouvernante à coup de… bons petits plats.

Un monstre à Paris : Dans le Paris inondé de 1910, un monstre sème la panique. Traqué sans relâche par le redoutable préfet Maynott, il demeure introuvable… Et si la meilleure cachette était sous les feux de « L’Oiseau Rare », un cabaret où chante Lucille, la star de Montmartre au caractère bien trempé ?

 – La couleur des sentiments :  Dans la petite ville de Jackson, Mississippi, durant les années 60, trois femmes que tout devait opposer vont nouer une incroyable amitié. Elles sont liées par un projet secret qui les met toutes en danger, l’écriture d’un livre qui remet en cause les conventions sociales les plus sensibles de leur époque. De cette alliance improbable va naître une solidarité extraordinaire. À travers leur engagement, chacune va trouver le courage de bouleverser l’ordre établi, et d’affronter tous les habitants de la ville qui refusent le vent du changement…

Les Marches du pouvoir : Stephen Meyers est le jeune mais déjà très expérimenté conseiller de campagne du gouverneur Morris, qui se prépare pour les élections à la présidence américaine. Idéaliste et décidé à faire honnêtement tout ce qu’il peut pour faire gagner celui qu’il considère sincèrement comme le meilleur candidat, Stephen s’engage totalement. Pourtant, face aux manipulations et aux coups tordus qui se multiplient vite, Stephen va devoir faire évoluer sa façon de travailler et de voir les choses. Entre tentations et désillusions, les arcanes du pouvoir le transforment…

Mais aussi :

Le salon de la photo : du 6 au 10 octobre

La fête des vendanges de Montmartre : du 5 au 9 octobre

La semaine du gout : du 17 au 23 Octobre

Pour plus d’idées ciné, expo, lecture, retrouvez mon agenda de septembre ici !

10 commentaires

  1. j’ai testé la fête des vidanges, j’ai été super déçue ! On peut même pas visiter les vendanges de Montmartre, j’aurai cru que c’était ouvert au moins ce jour là !

  2. Pour avoir vu l’expo Stein au SFMoMA cet été, je te la recommande ! Elle est vraiment top. Le We dernier, je suis allée voir l’expo Munch au centre Pompidou qui n’est pas mal non plus.

  3. hello flo sauf erreur de ma part je crois que tu t’es trompée pour Hopper c’est en octobre 2012 mais sans doute comme moi l’attends tu avec impatience!!!!!!!bises et merci pour ces infos je te conseille celle sur Munch à Beaubourg qui est trés intéréssante je n’ai pas encore eu l’énergie d’en parler sur mon blog M

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s