Les films du mois d’aout

Ce compte rendu cinématographique du mois d’août sera relativement court car je n’ai vu que 3 films. Je prévois de me rattraper comme il se doit en septembre !

  • Mes meilleures amies 

Le pitch : Annie a la poisse. Son fiancé l’a quittée et son nouvel amant est un goujat. Lillian, sa meilleure amie, file quant à elle le parfait amour. Lorsqu’elle lui annonce son futur mariage, Annie oublie ses soucis pour se consacrer à son rôle de témoin et transformer les préparatifs en un moment magique et privilégié. Mais c’est sans compter sur les autres amies de Lillian, l’insatiable et athlétique dragueuse Megan, la candide Becca,l’ex-beauté Rita et l’ultra-snob Helen… toutes incontrôlables et décidées à donner de la voix pour imposer leurs choix dans l’organisation de l’enterrement de vie de jeune fille. Débute alors une délirante aventure…!
Mon avis : comédie comme seuls les américains savent le faire,mêlant comique de situation et registre scatologique, on frole parfois le vulgaire mais j’ai quand même passé un bon moment, et je pense que beaucoup d’entre nous se retrouveront dans le personnage d’Annie. Une sorte de Very Bad Trip au féminin.  Kirsten Wiig est excellente et le reste du casting n’est vraiment pas mal non plus.
  • Comment tuer son boss ?
Le pitch : Pour Nick, Kurt et Dale, la seule chose qui pourrait rendre le travail quotidien plus tolérable serait de réduire en poussière leurs intolérables patrons. Démissionner étant exclu, les trois copains échafaudent, avec l’aide de quelques verres de trop et les conseils douteux d’un ancien détenu, un plan quelque peu alambiqué, mais infaillible, pour se débarrasser de leurs employeurs respectifs… définitivement. Il n’y a qu’un problème : les plans les plus infaillibles ne le sont qu’autant que les cerveaux qui les ont conçus le sont.
Mon avis : encore une bonne comédie américaine qui met quand même un peu de temps à démarrer. Rien d’extraordinaire mais j’ai passé un bon moment. Le meilleur ? Le casting : Kevin Spacey, en boss sadique et tout-puissant, Jennifer Aniston en dentiste nympho, outrageusement vulgaire, et Colin Farrell, méconnaissable et dégarni, dans la peau d’un jouisseur corrompu.
  • La guerre est déclarée

Le pitch : Un couple, Roméo et Juliette. Un enfant, Adam. Un combat, la maladie. Et surtout, une grande histoire d’amour, la leur…
Mon avis : intriguée par les critiques dithyrambiques, j’avais hâte de découvrir ce film. Je n’ai pas été déçue, film poétique, intense et vivant, j’ai pleurée comme une madeleine (faut dire que j’ai été encore plus touchée par le sujet pour des raisons personnelles).  On n’échappe pas malgré tout à quelques grosseur de jeune réalisateur. Sans jamais tomber dans le pathos, Valérie Donzelli signe une véritable hymne à la vie et à l’amour.

6 commentaires

  1. comme pour Tomboy, je ne comprends pas l’emballement autour de ‘la guerre…’, pas mal mais sans plus. J’ai aimé les ‘meilleures amies’, l’autre m’a fait pensé à very bad trip (pas flatteur dans mon esprit!!).
    As-tu vu ‘tu seras mon fils’?

  2. Merci pour ces avis ! Il y a un tel battage médiatique autour de « la guerre est déclarée » que, finalement, je ne savais pas si j’allais me laisser tentée ou non. Tu viens de me convaincre d’aller y faire un tour 😀

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s