Un an aux USA : L’heure du Bilan

Les valises sont (presque) bouclee, ma chambre est encore plus propre qu’a mon arrivee : Ca y est c’est la fin de mon aventure americaine. Je decolle ce jeudi pour la France apres un an passe sur le sol americain. L’heure du bilan est arrivee pourtant j’ai l’impression de ne pas avoir assez de recul pour en faire quelque chose de coherent et reflechi. J’ai souvent besoin de temps pour comprendre et analyser les evenements. Vous aurez donc surement droit a un (des?) billets plus fouilles d’ici quelques semaines. En attendant voici quelques impressions « a chaud » sur cette experience.

Est ce que le le referait si c’etait a refaire ? Sans hesiter, oui ! Je n’ai aucun regret. Les evenements difficiles que j’ai vecu ici n’ont rien a voir avec mon experience aux USA et si j’en ai plus souffert a cause de l’eloignement, je ne regrette absolument pas d’etre partie. Paradoxalement cela aura ete la meilleure et la pire annee de ma vie.

Si je suis plus qu’heureuse de rentrer en France et de revoir ma famille, j’avoue que je serais bien restee un annee de plus. Il m’a fallut du temps pour en arriver a cette conclusion (je vous avez prevenu) mais aujourd’hui je ne suis qu’a moitie contente de rentrer en France.

Bizarrement je ne sais pas si ce sont les Etats Unis en eux meme qui m’ont autant plu ou la personne que je suis ici. Je m’explique. J’ai vecu pendant deux ans a Lyon entourree de personnes avec qui je me sentais en decallage, sans affinite. Je me suis force a modifier mon caractere pour correspondre a leurs attentes mais cela jamais marche et j’en ai d’autant plus souffert. Ici, j’ai ete moi meme pendant un an et ca m’a fait un bien fou ! 1) J’ai rencontre des personnes qui sont devenus de vrais amis et 2) je suis partie du principe que comme je n’etais ici que pour un an, je n’en avait rien a faire ce que les autres pensaient (et j’ai pu utiliser l’excuse d’etre etrangere pour me permettre beaucoup de choses !!). Et c’est  vrai ce que l’on dit, les americains sont beaucoup moins judge mental que les francais. C’est vraiment liberateur. Je me sens beaucoup plus facilement jugee en France.

Et puis il faut dire qu’etre francaise aux Etats Unis procure certains avantages ! Apres avoir passe un an a etre francaise parmi les americains je vais avoir du mal a redevenir francaise parmi les francaises. C’est peut etre idiot mais en France j’ai l’impression d’etre vraiment ordinaire voire ininterressante. Ici j’ai peu eu ce sentiment.

Parler anglais tous les jours va aussi me manquer…

Evidemment il ya a plusieurs aspects de la culture americaine que je ne vais pas regretter. La superficialite des rapports notamment, la difficulte a franchir le cap de simple connaissance a ami…

De gros challenge m’attendent en France : je quitte le mon des etudes pour celui du travail, je debarque dans une nouvelle ville… Je suis a la fois excitee et petrifiee !

J’ai beau avoir passe un an aux Etats Unis je n’ai pas l’impression d’en avoir fait le tour (au sens figure evidemment !). C’est pour ca que je rigole doucement quand je vois ces blogueuses qui sont allee 5 fois a NY et qui se proclament specialistes de la culture americaine… Ce pays est tellement bourre de paradoxes qu’il est impossible d’en avoir une opinion arretee (mais c’est evidemment ce qui en fait son charme) !

Ce bilan est beaucoup plus personnel que je ne le prevoyais et je pourrais parler des heures des Etats Unis et de la France mais je n’ai jamais ete tres douee pour les monologues !

Il est temps pour moi d’aller finir mes valises ! Je vous dis a bientot, sur le meme continent cette fois !

37 commentaires

  1. Oulah!C’est passé vite hein…
    J’étais ravie de suivre tes aventures là-bas,tu nous a beaucoup appris de ce pays et en particulier de cette ville…Et évidemment,je continuerais à te lire,que tu sois en France ou ailleurs 😉
    Prend le temps qu’il te faut pour te remettre de tout ça et de revenir dans ta vie française,ça va être dur je te comprends…
    Bisous,bon retour 🙂

  2. J’ai du mal a croire que ca fasse déjà un an que tu sois partie, j’ai l’impression que c’était hier … Alors j’imagine pour toi !!
    Il est toujours difficile de tourner la page sur une période de sa vie, je pense qu’il est tout a fait normal que tu sois si bouleversée de quitter les us. Il va sans doute te falloir un temps de réadaptation mais j’espère que tout ira bien pour toi, pour ce nouveau chapitre de ta vis ! Bon retour chez toi et gros bisous

  3. Comme je te comprends ! Chaque fois que je m’imagine rentrer en France, j’ai un sentiment assez similaire à ce que tu décris.
    Bonne chance pour ta nouvelle vie.
    Dans quelle ville vas-tu t’installer?

    Bon vol

  4. Pour les expatriés, rentrer est toujours un moment difficile et je sais de quoi je parle. Je n’étais pas bien loin, mais l’Italie n’est pas la France et comme toi je me suis soudain sentie très ordinaire.
    Pendant deux ou trois mois, tu sentiras cette différence, y compris chez tes proches qui te considéreront encore comme une expat. Quand nous sommes rentrés, on nous parlait tout le temps de ce séjour, et finalement, on se retrouvait souvent à discuter avec des expats ou des gens fraichement rentrés comme nous. Mais ensuite, tout rentrera dans l’ordre, même si tu risques d’avoir envie de repartir un jour 😉 .

  5. Bon retour en France…Ton année aux US est passée vraiment à toute allure, j’ai apprécié lire tes posts et en apprendre davantage sur la culture et la vie américaine. On m’a dit à plusieurs reprises que les américains étaient vraiment des gens simples, très sympas, ouverts qui ne jugent pas les autres…Tu sembles toi aussi confirmer celà et je te comprends ça doit libérer les échanges, ici on a toujours peur selon ce qu’on dit, d’être mal vue, jugée. Et puis c’est vrai que les femmes françaises aux states sont beaucoup appréciées…En effet, ça risque de ne pas être facile pour toi de te refondre dans la « masse » et de redevenir française parmi les françaises comme tu dis. Il te faudra sans doute un petit temps d’adaptation pour revivre sereinement en france, c’est tout à fait normal, moi, même après seulement 15 jours de vacances en Indonésie, j’ai eu du mal les premiers jours, on se sent en total décalage alors après un an d’expatriation, j’imagine même pas!!! Mais je suis sure que tu arriveras à relever tous ses nouveaux challenges : 1er job, nouvelle vie, nouvelle ville (tu vas habiter où?). Bizzz et bon voyage!

  6. C’est passé vite… Ca fait en fait plusieurs mois que je lis ton blog, sans oser commenter. Ca va être difficile pour toi, au début, mais tu vas t’habituer. J’ai été jeune fille au pair en 2008. C’était en Angleterre, donc la porte à côté. Et c’était que 6 mois. Mais c’était déjà très dur pour moi de partir (c’est peut-être pour ça que je repars pour l’Ecosse dans trois semaines !).Après, on s’y fait…

    En tout cas, je voulais te dire que j’ai beaucoup apprécié tes articles. Ils étaient toujours bien documentés, avec de belles photos, et m’inspiraient beaucoup. Donc, bravo pour ce super blog !

    1. Merci pour ton commentaire ! Pour l’instant je ne réalise toujours pas que je suis de retour « pour de bon »…
      Tu repars en Ecosse pour plusieurs mois ou pour les vacances ?

  7. On a souvent ce sentiment lorsqu’on quitte un pays qu’on a aimé. Ça m’a fait bizarre de laisser l’Australie l’an dernier.

  8. Welcome home ! Y aura sûrement un léger temps de ré-adaptation…mais ta « nouvelle » vie va être passionnante ! Et chercher du boulot est un job à plein temps, t’auras pas le temps de t’ennuyer – bien que j’imagine qu’avec ton CV, tu trouves du boulot très vite ! Tu retournes à Lyon ?

  9. J’ai découvert votre site et je voulais réagir sur ce dernier post. Vous avez vécu des moments intenses où vous vous sentiez exister. Peu importe la ville, il faut juste trouver l’endroit où on peut être soi. C’étaient peut-être vos précédents amis en France qui vous ont fait fuir. Mais de votre expérience de New-York où je sais qu’on se sent unique, ce qu’il faut retenir, c’est qu’il faut être soi en toutes circonstances.
    Nouvelle ville, nouvelle vie et nouveaux amis. A vous de choisir des personnes qui vous aimeront telle que vous êtes et vous vous sentirez bien partout où vous serez.

  10. On ne connait bien un pays qu’en y vivant de toute manière, pas en y allant pour un voyage (ou même 5). Je connais bien Singapour surtout parce que je vis chez des amis quand j’y vais et que je me suis immergée solo dans ce pays. Mais jamais je ne me proclamerai spécialiste.
    En tout cas bon vol et bon retour en France. Moi j’ai hâte de te rencontrer sur Paris en septembre en tout cas 🙂
    Et du coup, tu vas retrouver ton nom de blog initial ? Tu vas garder celui là ou en refaire un nouveau ?

  11. J’ai passé 6 mois en Inde, etlà bas, on voulait constamment me prendre en photo, on me disait que j’étais belle etc. 😉
    C’est vrai que cela fait bizarre de retourner à l’anonymat et la normalité 🙂

      1. Argh !!!! c’est long !!! j’espère que le résultat sera bon.
        J’ai été passionnée par tes billets américains, justement parce que ce n’étaient pas ceux d’une touriste. Je te l’ai déjà dit, mais j’ai apprécié ton regard objectif sur ce pays que j’aime beaucoup, mais où je n’ai passé que 3 jours il y a déjà longtemps.
        J’ai hâte d’avoir ton regard sur Paris… ma ville !
        J’ai de mon côté ressenti un peu cette liberté d’être moi-même sans jugement à Paris, venant de province (même si je ne me sentais pas mal du tout en province, disons que cela m’a permis de m’affirmer pleinement).

  12. Zuuut, j’ai inversé les champs sur le message précédent et du coup, j’ai mis mon adresse e-mail en pseudo. Si tu pouvais le supprimer, ce serait vraiment super. 🙂

    Et du coup, le message :

    Et bien bon retour en France !
    C’est vrai qu’on est vite jugé ici, en tout cas, dans le monde scolaire, c’est terrible. Et si c’est moins le cas aux Etats-Unis, alors c’est vraiment une bonne chose. Ne pas être vraiment soi-même pour s’intégrer, je vois ce que tu veux dire. En première année de master, je me suis un peu retrouvée dans ce cas avec le petit groupe de personnes avec qui je « traînais ». Alors que cette année, j’ai changé de « groupe » comme on peut dire, et ça n’avait rien à voir. Et encore… j’ai nettement préféré mes trois années de licence où j’étais complètement dans mon élément, totalement moi avec des gens délurés et géniaux. (bref, des arts du spectacle.) Et c’est également ce que je retrouve dans mon groupe de théâtre, avec des gens de tout âge qui sont juste géniaux, et avec qui on peut réellement être nous-même.

    1. ça fait plaisir de constater que je ne suis pas la seule a avoir été dans cette situation !
      Ce qui me rassure c’est que je vais debarquer a Paris ou j’ai deja de bon amis avec lesquels je suis moi meme

  13. Un plaisir de te « rencontrer », de te lire, et si tu tiens à nouveau un blog en France, je veux en être 🙂
    Tu verras, c’est vraiment étrange de rentrer. En ce qui me concerne j’ai l’impression de n’être jamais partie =_= c’est assez déboussolant. Ah si, je suis quand même bien plus « relax » qu’avant ! quand je vois les gens raler pour tout, tout le temps, je me contente de hausser les épaules ; quand qq chose ne se passe pas comme prévu, je relativise. C’est le côté « cool » des américains qui m’ait resté 🙂 (après pour combien de temps, ça…. ahah)
    Pour l’instant je ne suis pas trop retournée en ville -seule surtout- mais tout comme toi j’appréhende énormément le jugement, les regards qui vont redevenir « malveillants », « sur la défensive »… pffff… je m’en passerai bien !

    Bref, quelle année, pas vrai ? :))
    A très très vite ! je t’embrasse :3

    1. Moi aussi j’ai été ravie de suivre tes aventures! J’ai adoré voir qu’on remarqué souvent les meme choses dans la culture americaines (rhaaa les supermarchés!!!)
      Tu as tout a fait raison, j’ai aussi l’impression de ne pas etre partie!
      Et moi aussi je me sens beaucoup plus « cool »! J’espère que ça va durer!
      Ce blog va continuer et j’espere bien que tu en seras (j’ai besoin de qulqu’un pour tester toutes mes recettes de cookies!!!)

  14. Je voudrai te remercier pour ce blog qui m’a vraiment aidé pour organiser mon voyage aux USA et qui m’a donné pleins d’infos sur ce pays 🙂 Tu m’as même donné envie de faire un blog moi aussi c’est pour dire ! Je pars dans 10 jours donc j’ai un peu les sentiments inverses mais en tout cas j’ai hâte de suivre tes nouvelles aventures en France 🙂
    Encore merci d’avoir partagé tout ça avec nous, lecteurs, et bon retour auprès de ta famille 🙂

    1. Merci pour ton commentaire! Si j’ai pu t’être utile j’en suis ravie!
      J’espere que tu t’y plairas autant que moi! Tu vas ouvrir un blog finalement? Je serais ravie de lire tes aventures!

  15. Salut,

    J’ai découvert ton blog par hasard sur Hellocoton et je dois dire qu’il m’a beaucoup plu étant donnée que je rentre moi aussi d’une année d’échange mais moi j’étais a Taiwan.

    En lisant le bilan que tu as fait de ton année je me suis vraiment reconnue, notamment au niveau des sentiments partagés. Partir n’est pas facile et revenir n’est pas facile non plus.

    En plus j’ai cru comprendre que tu étudiais le droit a Lyon donc je suppose que nous étudions très certainement dans la meme université même si moi je ne suis pas en droit 🙂

    En tout cas bon courage pour le retour.

  16. Je crois que je n’ai jamais laissé de commentaires sur ton blog, que je suis avec intérêt pourtant depuis presque un an.
    Merci de nous avoir fait partager ton expérience américaine, et au plaisir de te lire !

  17. oh non, c’est fini!! Je te souhaite un bon retour en France.
    Mon depart est dans un mois et demi et JE NE VEUX PAS RENTRER!

    Mais je comprends quand tu dis que l’on est ordinaire en France et tu as totalement raison: un an ne suffit pas pour comprendre la culture americaine beaucoup trop complexe.

  18. Tu te dis peut-être peu douée pour les monologues et pourtant ton post en dit tellement… On y sent la nostalgie, l’enthousiasme, les bons et moins bons côtés, tes ressentis, c’est déjà beaucoup ! Ca donne envie de nous expatrier nous aussi pour une année, un peu plus, un peu moins, et de vivre ces moments hors du commun.
    Tu garderas toujours ça en toi et c’est une bien belle expérience 😉
    Bisous ma belle !

  19. Hello,
    Désolée, je suis en peu (beaucoup) en retard dans ma visite des blogs, j’espère la reprise de ta vie en France n’as pas été trop difficile (1 mois déjà)
    J’ai une amie qui était aussi partie aux Etats-Unis pendant 1an, c’est vrai que le temps de s’acclimater en France à pris un peu de temps, elle y est retourné pour ces vacances pendants 3 mois, et là elle attends d’avoir un visa pour y retourner 1 an voir +, ca lui manque. Heureusement, elle a la chance d’avoir de la famille là-bas.
    Je te fais de grosses bises et vais essayer de rattraper mon retard sur ton blog.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s