Recettes de fête

Je sais, j’arrive après la bataille ! Vous n’avez surement pas envie d’entendre parler de chapon, foie gras et bûche avant Décembre 2011. Pourtant les recettes que je vais vous livrer aujourd’hui peuvent être réalisées sans problème lors des 11 autres mois de l’année !

  •  Pâte à tartiner de Philippe Contini

Pour 4 personnes :

  • 265g de poireau
  • 6 parts de vache qui rit
  • 4cl de vin blanc
  • 110g de lardon fumé

1- Lavez les poireaux et émincez-les.

2- Faites revenir les lardons à sec dans une sauteuse. Lorsque la graisse ressort des lardons, ajoutez les poireaux. Couvrez et laissez-les cuire jusqu’à ce qu’ils soient fondant sans qu’ils ne dorent. Remuez régulièrement.

3- A la fin de la cuisson, faites fondre les parts de fromage avec le vin blanc dans une casserole.

4- Mixez les poireaux avec les lardons en versant la sauce au fromage.

5- Laissez reposer 2heures minimum au frigo avant de l’utiliser.

Nous l’avons utilisé sur des crèpes mais cette pâte peu se décliner de multiples façon : sur des toasts,  dans des feuilles de brick,… Cette recette a reçu de nombreux commentaires élogieux sur le net et je n’ai pas du tout été déçue. A tester d’urgence !

  • Blinis

 

pour une douzaine de blinis :

160 g de farine

2 oeufs (2 jaunes et 2 blancs séparés)

20 cl de lait tiède

5 cl de crème liquide

20 g de levure de boulangerie

5 g de sel

1) Dans un premier saladier mettez les 2 jaunes, la crème puis le lait tiède et remuez au fouet.

2) Dans un autre saladier, mettez votre farine mélangée avec votre levure. faites un petit puits au centre  et ajoutez votre premier mélange (jaunes, crème, lait) et le sel. mélangez et laissez reposer à température ambiante recouverte d’un linge pendant 1h.

3) montez vos blancs en neige puis incorporez-les avec délicatesse en soulevant et en coupant votre appareil.

4) Si vos petites poêles à blini ne sont pas en téflon beurrez-les, ensuite faites comme pour des crêpes épaisses en ne mettant pas trop de chaleur dessous.

A déguster recouvert de saumon, tarama ou, soyons fou, de caviar !

  • Bûche Cara-Choc

Il s’agit de la troisième bûche que je réalise moi même (après la trois-chocolat en 2008 et la chocolat blanc/framboise en 2009) et malheureusement il s’agit de la moins présentable… Pour ma défense je l’ai réalisé dans la cuisine d’étudiante de ma soeur et surtout dans un moule à cake souple ce qui n’a pas aidé au démoulage…

J’ai (encore une fois) piqué cette recette sur le super blog de Chef Nini. L’avantage de ce dessert c’est qu’il n’est pas réservé au réveillon car il peut être réalisé sous différentes formes, beaucoup moins connotées Noël (voir la tentation Cara-choc).

Mes photos ne rendent absolument pas justice à ce dessert !

Pour la mousse chocolat :

  • 6 oeufs
  • 6cc de sucre
  • 30 carrés de chocolat noir à 70% (une plaquette)

1- Faites fondre le chocolat au bain marie.

2- Pendant ce temps, mélangez les jaunes avec le sucre jusqu’à obtenir un mélange mousseux.

3- Ajoutez ce mélange dans le chocolat et mélangez.

4- Faites monter les blancs en neige bien ferme. Incorporez-les dans le chocolat délicatement. Versez dans vos moules.

5- Laissez prendre au frigo 4-5 heures.

Pour l’entre mousse choco / caramel :

  • 25g de chocolat noir
  • 4 crêpes gavottes

1- Faites fondre le chocolat au bain-marie. Prenez un sac type sac congélation pour l’utiliser comme poche à douille, versez le chocolat et coupez le coin de la grosseur qui vous intéresse. Recouvrez chaque mousse de trait de chocolat. Ce n’est pas obligé d’en recouvrir la mousse. Cela va apporter un peu de croquant au moment de la dégustation.

2- Concassez grossièrement les crêpes gavottes et saupoudrez-en les mousses. Remettez au frais.

Pour la mousse caramel :

  • 100g de sucre
  • 75g de beurre
  • 2 pincées de fleur de sel
  • 40cl de crème liquide
  • 3 jaunes d’oeuf
  • 3 feuilles de gélatine (3g)

1- Commencez par le caramel : Faites fondre le sucre dans une casserole sur feu doux. Tout en surveillant, coupez le beurre en dés et faites bouillir 10cl de crème liquide.

2- Faites fondre la gélatine dans un bol d’eau froide.

3- Lorsque le caramel est prêt, arrêtez le feu, ajoutez le beurre tout en fouettant et 10cl de crème liquide bouillante. Remettez sur feu doux si nécessaire en cas de morceaux de caramel non fondu.

3- Ajoutez les jaunes d’oeuf en fouettant, ainsi que la gélatine essorée.

4- Pendant que la préparation tiédit, préparez la chantilly : Fouettez au batteur 30cl de crème liquide. Incorporez la préparation au caramel tiède dans la chantilly et mélangez à la maryse tout doucement.

5- Versez la mousse dans les moules et laissez prendre au frigo tout une nuit.

Pour la dacquoise cacao / noisette et éclat de pralin :

  • 90g de poudre de noisettes
  • 90g de cacao noir type Van Houten
  • 200g de sucre glace
  • 70g de sucre semoule
  • 6 blancs d’oeufs
  • du pralin haché

1- Montez les blancs en neige en incorporant le sucre semoule au fur et à mesure.

2- Mélangez le sucre glace et la poudre de noisette, le cacao et incorporez ce mélange dans les blancs en 3-4 fois à la spatule en faisant un mouvement venant du centre vers l’extérieur tout en remontant les blancs et en tournant le saladier.

3- Posez du papier sulfurisée sur 2 plaques. Déposez vos cadres rectangulaires dedans et versez la préparation. Egalisez sur toute la surface. Saupoudrez de pralin. Si vous n’avez qu’un cadre, faites les tours à tours. Ca ne pose pas de problème.

4- Faites cuire 20min à 180°. Laissez refroidir.

5- Découpez des rectangles et des cercles de la taille de vos moules

Pour la sauce caramel :

  • 100g de sucre cassonade
    10cl de crème liquide
  • 10g de beurre
  • 2 pincées de fleur de sel

1- Portez à ébullition la crème liquide

2- Coupez le beurre en dés.

3- Faites fondre le sucre dans une casserole à feu doux pour obtenir un caramel ambré.

4- Retirez du feu puis ajoutez le beurre, la fleur de sel et la crème liquide. Remuez sans cesse.

5- Remettez sur feu moyen pour obtenir une ébullition et laissez frémir quelques minutes (2 ou 3) en fonction de la consistance que vous désirez.

6- Versez dans un petit pot, laissez refroidir et réservez au frais jusqu’à utilisation

8 commentaires

  1. Bon, je fais ma p’tite sélection parmi mes gourmandises et je te pique tout ce qui est à base de caramel, histoire de bien m’habituer à le cuisiner car c’est mon péché mignon 😉
    Les blinis m’ont l’air pas mal non plus…
    Je ne m’étais jamais posé la question en fait, je les achète toujours mais le côte « maison » est vraiment convivial et attrayant !
    Encore des bonnes idées, merci ^^

    1. Si tu aimes le caramel, je te conseilles de faire le caramel qui à la base de la mousse au caramel de la recette car il est très facile à faire (d’habitude je fais toujours cramer mon caramel ^^), délicieux et ne fige pas ! Après tu peux l’utiliser librement en coulis ou autre (à la p’tite cuillère !)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s