The State Fair : mon premier choc culturel !

Tous les ans, lors de la dernière semaine d’août a lieu la State Fair du Minnesota.  Le concept est un peu difficile à décrire… Les autochtones la dépeigne comme : ‘Twelve Days of Fun Ending Labor Day! The Minnesota State Fair is one of the nation’s largest and best-attended agricultural and educational entertainment« . Tous nos amis américains nous avaient conseillé d’y aller, rien de plus « american typicall » selon eux.

L’entrée est payante et j’ai trouvé cela assez cher sachant qu’après il faut aussi acheter à manger et que pas mal d’activités/attractions sont payantes.

Mais qu’est ce qu’on trouve dans une State Fair ?

Et bien pas mal de chose ! Nous avons commencé par le pavillon consacré aux animaux de la ferme. Et vous savez quoi ? Les vaches américaines ressemblent à 100% aux vaches françaises !

En sortant du pavillon, je suis frappée par la foule qui se trouve ici. Il faut dire que la State Fair est un des évènements incontournables de l’année (nous nous y sommes rendu le 6 septmbre, Labor Day, qui est un jour férié aux USA), qui draine des milliers de personnes en provenance de l’ensemble de l’Etat. Cette année, 1 776 211 personnes se seront rendu à la State Fair !

A part des animaux, voici ce que l’on peut trouver : des parade, des spectacles divers, des manège, des tracteurs,… Bref on trouve de tout et n’importe quoi !

Mais soyons honnète, le principal intérêt de cet évènement reste la bouffe. J’ai pris pleine conscience de la malbouffe américaine lors de cet évènement : absolument tout est trempé dans de la pate à beignet et frit ! Quand je dis tout, je veux vraiment dire tout : saucisse (vendu sur un stick et appelé Corn Dig, la spécialité de la State fair), oeufs, raviolis, crevettes, oreo, snickers, cheesecake (oui,oui ^^), … Rien de mieux que quelques photos :

Heureusement si la friture reste la spécialité de la State Fair (à vous dégouter des beignets à jamais !), nous nous sommes quand même régalés. J’ai tout d’abord bu la meilleure limonade de ma vie (rien à voir avec ce que nous appelons limonade en France), partagé un hot-dog  long d’un pied (feet) et surtout gouté aux meilleurs cookies du monde !

Plus d’info : le site officiel, plus de photos ici

16 commentaires

  1. Champions du monde de la cuisine la plus grasse^^
    Cela dit, je me suis régalée d’un hot dog il n’y a pas si longtemps et celui que je vois en photo me tente pas mal également. Les cookies ont l’air alléchant :p
    En quoi la limonade est-elle différente de celle que l’on connait ici en France ?

  2. Je comprends mieux ces histoires d’obésité aux USA hum… 😉
    Mais sinon, c’est impressionnant ce mélange d’agriculture, de festins et d’attractions en tout genre… On n’a pas la même chose en France, c’est certain. Je n’imaginais même pas un tel évènement, c’est te dire !
    J’aimerais bien y jeter un coup d’œil une fois dans ma vie, mais bonjour les calories ^^

  3. J’ose à peine imaginer l’odeur qui devait envahir l’espace, c’est la fête, jme doute bien que c’est pas l’habitude quotidienne de manger tout frit mais ça devait vite être écoeurant (enfin pour moi qui n’aime pas ça en tout cas). Mais l’ambiance a l’air cool, c’est le principal!

  4. « Le principal intérêt reste la bouffe » ! Au moins, ça a le mérite d’être clair, héhé !
    Je comprends pourquoi cet événement est typique ! ça doit être vraiment génial de se retrouver au milieu de ce genre d’ambiance (malgré l’odeur de graillon qui doit régner, non ?).
    Ton cornet rempli de cookies me fait un effet, tu ne peux pas savoir !!
    Bisous 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s